Comment devenir aide à domicile

Devenir aide à domicile
Devenir aide à domicile
Comme son nom l’indique, l’aide à domicile est chargée d’aider les personnes, en accomplissant les gestes de la vie quotidienne.


Rôles de l'aide à domicile

Répondre aux besoins des familles
L’aide à domicile peut intervenir auprès de plusieurs types de personnes, selon la raison pour laquelle on l’emploie :

  • auprès des enfants : c’est la "nounou" à domicile. Elle s’occupe des enfants de tout âge : des tout-petits aux élèves scolarisés. Elle est chargée des tâches relatives à l’éducation : la toilette, les repas, le linge, le ménage, mais aussi les jeux et l’éveil...
  • auprès des personnes âgées : elle intervient pour permettre de préserver le maintien à domicile des personnes âgées. Elle les aide à effectuer les gestes de la vie quotidienne, elle entretient le domicile, fait les courses et peut préparer les repas. Mais elle n’opère aucun soin médical.
  • auprès des personnes handicapées : elle assiste et tient compagnie à toutes personnes en perte d’autonomie.

Effectuer les tâches quotidiennes
L’aide à domicile réalise au quotidien les tâches matérielles :

  • la vaisselle ;
  • le ménage ;
  • les courses ;
  • la lessive...

L'aide à domicile peut aussi aller chercher les enfants à l’école, les accompagner... Elle tient un rôle très pratique pour épauler les personnes qui ont besoin d’une aide physique. Elle peut encore les accompagner à leurs rendez-vous chez le médecin, le dentiste, à la banque...

Effectuer un accompagnement
L'aide à domicile tient aussi un rôle de proximité essentiel. Non seulement elle tient compagnie aux personnes dont elle a la charge, mais elle peut aussi effectuer quelques démarches administratives :

  • elle remplit les papiers ;
  • prend les rendez-vous ;
  • prévient les familles de l’évolution de santé de la personne qu’elle aide.

Conditions de travail de l'aide à domicile

Directement employée par un particulier
Un particulier peut employer un salarié à domicile, sans passer par un organisme social, une collectivité ou une association. Ainsi, l’employeur et l’aide sociale négocient directement entre eux. Ils discutent des conditions de travail et définissent les tâches à effectuer.

Engagée par une entreprise
L’aide sociale peut aussi appartenir à un organisme ou à une association prestataire : 

  • ADAPA ;
  • ADMR ;
  • Croix-Rouge ;
  • Aide aux mères...

Ce recours représente de 70% à 80% des emplois. Dans ce cas, les particuliers font appel à l’entreprise, ils n’ont plus qu’à régler la facture, sans avoir à gérer les salaires et les payes.

Son emploi du temps
L’aide à domicile travaille généralement entre 8 heures et 12 heures, puis entre 14 heures et 18 heures. Mais elle peut aussi occuper des emplois à temps partiel : on peut faire appel à elle l’après-midi seulement, ou le soir pour la sortie de classe des enfants par exemple, en fonction des conditions demandées par l’employeur.

Elle peut travailler le week-end et être amenée à être présente la nuit, mais jamais plus de 5 nuits d’affilée. 

Combien gagne une aide à domicile ?

Une aide à domicile touche le Smic horaire en début de carrière, soit 1 445,38 € bruts par mois (au 1er janvier 2014), et jusqu’à 1 800 € après 10 années d’ancienneté. 

Formations pour devenir aide à domicile

Diplômes de l’Education nationale
Il existe plusieurs diplômes qui permettent de devenir aide à domicile. Ils sont en général accessibles après le brevet des collèges.

  • CAP assistant technique en milieux familial et collectif ;
  • BEP carrières sanitaires et sociales ;
  • CAP petite enfance.

Diplômes du ministère de l’Agriculture
Le ministère de l’Agriculture propose des formations préprofessionnelles :

  • BEPA option services, spécialité service aux personnes ;
  • CAPA option services en milieu rural.

Une formation continue
Le Diplôme d'Etat d'Auxiliaire de vie sociale remplace le CAFAD. Il forme à l'accompagnement des personnes en difficulté de vie.

Qualités nécessaires pour devenir aide à domicile

Faire preuve d'une grande rigueur
L’aide sociale tient compagnie à des personnes qui requièrent beaucoup d’attention. Pour assurer une présence efficace, il lui faut être :

  • concentrée ;
  • vigilante ;
  • organisée.

L’aide sociale doit avant tout être ponctuelle et responsable.

Etre discrète
L’aide sociale passe une grande partie de son temps de travail chez les personnes dont elle s’occupe. On lui demande donc d’être :

  • sociable ;
  • souriante ;
  • agréable ;
  • et particulièrement discrète.

L’employeur exige aussi de l’aide sociable qu’elle soit digne de confiance.

Savoir prendre des initiatives
Un comportement volontaire et déterminé est apprécié chez une aide sociale. On attend d’elle qu’elle effectue les tâches quotidiennes, mais aussi qu’elle instaure un véritable lien avec l’enfant, la personne âgée ou l'individu en situation de handicap. Elle doit être en mesure d’éveiller leur attention, être une compagnie agréable. Elle doit enfin connaître les règles d’hygiène de base et, dans l’idéal, posséder le brevet européen des premiers secours (BEPS).

Contenu mis à jour le 01/06/2012