Devenir expert comptable

Devenir expert-comptable
Devenir expert-comptable
L’expert-comptable effectue la comptabilité, la fiscalité, les finances et la gestion d’une entreprise. Bonne ou mauvaise santé financière ? C’est à l’expert-comptable d’en juger, et de trouver des solutions.


Rôle de l’expert-comptable

Spécialiste des comptes
Selon la taille et la structure des entreprises dont il a la charge, il peut tenir la comptabilité complète, établir et examiner les comptes annuels des clients, les bilans, les analyses de gestion…

Allié incontournable du chef d’entreprise
L’expert-comptable est donc indispensable à la vie de l’entreprise. Dès la création d’un établissement, il doit conseiller son dirigeant.
Comptabilité, fiscalité, finances, gestion… l’économie de l’entreprise n’a aucun secret pour l’expert-comptable. Ce qui nécessite d’instaurer des relations cordiales et privilégiées avec le dirigeant.

Conditions de travail de l'expert-comptable

En cabinet ou en entreprise
L’expert-comptable peut exercer son activité au sein d’une entreprise (généralement grande), où il occupe plutôt un poste d’encadrement.
Mais une très grande majorité d’experts-comptables travaille dans son propre cabinet, ou dans un groupe. Dans ce cas, il a d’avantage un rôle de chef d’entreprise : il doit développer sa clientèle, gérer son équipe de comptables et la vie de son cabinet…

Des périodes intenses
L’expert-comptable doit obligatoirement entretenir d’étroites relations avec sa clientèle. En conséquence, il est souvent en déplacement, parfois loin de chez lui.
Il peut aussi lui arriver de travailler le week-end, avec des horaires irréguliers, notamment à certaines périodes de l’année comme au moment des bilans annuels.

Combien gagne un expert-comptable ?

Un jeune salarié touche en moyenne 2 500 €.

Un expert-comptable à son compte peut par la suite espérer toucher 5 000 €.

Formation pour devenir expert-comptable

8 ans après le Bac
Pour devenir expert-comptable, il faut obtenir 3 diplômes successifs :

  • le DCG : diplôme de comptabilité et de gestion, de niveau licence ;
  • le DSCG : diplôme supérieur de comptabilité et gestion, de niveau master (en économie, gestion, droit…) ou diplôme d’école de commerce ou d’ingénieurs ;
  • le DEC : diplôme d’expertise comptable. Il est obligatoire pour devenir expert-comptable. Il permet en outre de s’inscrire à l’Ordre des experts-comptables, pour obtenir la permission d’exercer à titre libéral.


L’étudiant expert-comptable doit obligatoirement effectuer un stage de 3 ans, durant le DEC. Une étape fondamentale dans la formation du futur expert-comptable, qui vérifie les techniques et acquiert les usages professionnels.

Examen final
Après ces 3 années de stage rémunéré, un examen marque la fin des études. Il comporte une épreuve d’audit, la soutenance du mémoire et un entretien avec un jury.

Qualités nécessaires pour être expert-comptable

Statut de conseiller-confident
Les relations entre le(s) chef(s) d’entreprise et l’expert-comptable doivent être totalement saines. L’expert-comptable doit être à l’écoute de son client, synthétique et honnête, mais il doit aussi faire preuve de diplomatie.

Une rigueur à toute épreuve
L’expert-comptable est avant tout un amoureux des mathématiques. Cependant, il lui faut impérativement connaître toute la législation sociale et fiscale, mais aussi les différents secteurs d’activité (commerces, artisanat, PME…).
Rigoureux et organisé, l’expert-comptable doit être doté d’une grande capacité de travail.

Contenu mis à jour le 29/05/2012