Devenir journaliste sportif

Par : Michel Foulet - Dernière modification : 6 mai 2013 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur les métiers de l'information
journaliste sportif

Devenir journaliste sportif

Le journaliste sportif est féru de sport. Pas nécessairement sportif pratiquant, il connaît malgré tout bien le milieu, et il est capable de retranscrire les événements, les enjeux...


Rôles du journaliste sportif

Traiter l’actualité
Le journaliste sportif peut s’intéresser au sport en général ou être spécialiste d’une discipline. Souvent, il gère l’actualité sportive, quasiment en simultanée. Il a en charge de faire vivre en direct, ou presque, les événements sportifs et de recueillir à chaud les réactions des sportifs. Comme tout journaliste, il doit d’abord s’attarder à vérifier les informations recueillies.

Traiter le sport
Mais le journaliste sportif doit aussi parfois fournir un travail d’investigation plus conséquent. Il réalise :

  • des interviews ;
  • des portraits d’athlètes ;
  • différents papiers ou reportages...

Il peut aussi participer à des émissions hebdomadaires, ou mensuelles, pour la radio ou la télévision.

Traiter différemment
Le journaliste sportif doit aussi décider du mode de traitement qu’il va utiliser. Il doit prendre garde au sujet, en fonction de divers critères :

  • le public visé ;
  • les orientations du média dans lequel il travaille ;
  • et sa propre sensibilité.

Conditions de travail du journaliste sportif

Au sein d’une rédaction
Tous les médias traitent, de façon plus ou moins approfondie, de sport :

  • Agences de presse ;
  • presse écrite ;
  • télévision ;
  • radio ;
  • sites internet...

Le journaliste sportif doit souvent travailler dans l’urgence. Son rédacteur en chef le charge de commenter les différentes rencontres sitôt qu’elles sont terminées.

Ou indépendant
Très souvent, le jeune journaliste sportif doit suivre un long parcours avant de rejoindre une rédaction. Il est secrétaire de rédaction, il fait des piges, des interventions ponctuelles, ou des remplacements.

Souvent à l’extérieur
Lorsque le journaliste couvre les événements sportifs ou effectue des interviews, il se rend sur place. C’est un métier qui amène à passer du temps dans les transports, et à beaucoup voyager, même à l’étranger. Cela lui donne l’occasion de côtoyer les champions.

Combien gagne un journaliste sportif ?

La rémunération du journaliste sportif varie du tout au tout selon son statut (pigiste ou salarié) et sa renommée.

Formations pour devenir journaliste sportif

Les formations
Il n’existe pas de diplôme spécifique de journaliste sportif. Il est malgré tout conseillé de poursuivre des études supérieures et/ou une école de journalisme. Une formation qui permet à la fois d’acquérir une bonne culture générale et des connaissances techniques, tout en se créant un réseau de contacts grâce aux multiples stages.

Les écoles
Généralement à bac + 2 ou + 3, les recrutements en école de journalisme se font sur concours.

Les plus célèbres :

  • l’ESJ (Ecole supérieure de journalisme) de Lille ;
  • Sportcom, formation conjointe de l’INSEP (Institut national du sport et de l’éducation physique) et du CFJ (Centre de formation des journalistes) de Paris. Elle s’adresse aux sportifs de haut niveau, titulaires du bac. La formation se déroule en 3 ans, à temps partiel.

Les reconversions
Nombreux sont les sportifs de haut niveau à devenir journalistes sportifs. Après leur carrière, ils deviennent commentateurs de matchs ou animent des émissions.

Qualités nécessaires pour devenir journaliste sportif

Etre tenace
Deux qualités sont requises pour persévérer dans le métier : audace et talent. Les journalistes sportifs forment un cercle restreint de professionnels.

Etre passionné
Mais avant tout, le journaliste sportif doit être un fin connaisseur du milieu sportif. Il doit tout savoir :

  • de ses acteurs ;
  • de ses enjeux ;
  • et de ses règles... 

Il s’adresse à un public de passionnés qui cherchent des commentaires et des analyses précises.

Se montrer disponible
Un journaliste « sur le terrain » peut être amené à se déplacer souvent. Il travaille également les soirs et les week-ends. En bref, son rythme de vie correspond rarement à des horaires de bureau : il exerce son métier en grande partie à l’extérieur ou en studio/plateau.

Contenu mis à jour le 01/06/2012

Le milieu du journalisme, en général, est plutôt saturé. Un espoir en revanche : avec la multiplication des sites internet, le journalisme sportif en ligne a encore de belles années devant lui. Beaucoup de clubs de division 1 recrutent d’ailleurs des journalistes. Ils leur demandent de diffuser en ligne des commentaires de matchs, des interviews ou des portraits de leurs joueurs.


Trouvez l'adresse d'un Pôle Emploi

Licenciement, congés payés, CV...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr