Devenir juriste

Comment devenir juriste
Comment devenir juriste
Le juriste connaît la loi par cœur : des plans sociaux aux contrats de travail, en passant par les dépôts de brevet... Le juriste est le seul à pouvoir renseigner au mieux entreprises, particuliers ou administration.


Rôles du juriste

Respect du droit
Le juriste est chargé de conseiller les personnes, physiques ou morales, sur tous les problèmes possibles dans le domaine du droit. Il organise l’application des lois et il veille au respect de la réglementation. Il peut également rédiger ou faire rédiger des actes authentiques.

Défense des clients
Le juriste est souvent mandaté pour défendre un intérêt. Ainsi il adapte la réglementation aux besoins de ses clients. Pour cela, il étudie et interprète les textes.

Veille juridique
Le juriste étudie constamment la législation. Il analyse aussi :

  • la réglementation ;
  • la jurisprudence ;
  • la théorie ;
  • et tous les commentaires en matière de droit.

Conditions de travail du juriste

Divers domaines
Le juriste est souvent spécialisé. Il peut intervenir dans :

  • le droit des sociétés ;
  • le droit des affaires ;
  • le droit international ;
  • ou encore la propriété industrielle.

Le juriste affronte de nombreuses contraintes puisqu'il fait face à une multitude de situations et d’interlocuteurs.

Différents statuts
Le juriste peut être salarié d’une entreprise ou d’un cabinet. Dans ce cas il exerce pour le compte de son employeur, qui engage sa propre responsabilité.

Mais le juriste peut aussi avoir une activité libérale et posséder son propre cabinet. Il engage sa responsabilité et peut employer des salariés.

Conditions strictes
Le juriste effectue un travail particulièrement réglementé. Il doit prêter serment, garantir le secret professionnel... Ses horaires dépendent du lieu auquel il est rattaché mais il peut avoir à effectuer des astreintes.

Entre papiers et déplacements
Le juriste est souvent conduit à se déplacer, même s’il effectue un travail de documentation conséquent à son bureau. Il se rend en effet :

  • dans les entreprises ;
  • dans les tribunaux ;
  • rencontre les clients...

Combien gagne un juriste ?

Selon le milieu dans lequel il travaille et son ancienneté, le juriste peut toucher de 2 300 € à plus de 10 000 € nets mensuels.

Formations pour devenir juriste

Minimum bac + 5
Plusieurs diplômes mènent au métier de juriste, mais rares sont les candidats qui effectuent ce métier sans détenir un master 2.

  • master recherche droit des affaires ;
  • master recherche droit des affaires, spécialité droit de l’entreprise ;
  • master professionnel droit des affaires et fiscalité ;
  • master professionnel droit et pratique des relations de travail ;
  • master professionnel droit privé et carrières judiciaires.

DJCE
Une autre formation est particulièrement prisée : le diplôme de juriste conseil d’entreprise. Il est accessible sur dossier et se prépare après un bac + 4 en droit.

Les écoles
Le futur juriste peut aussi décider de suivre un master spécialisé dans le secteur juridique, après son master 2, proposé dans les grandes écoles de commerce.
Les étudiants ayant suivi un double cursus : diplôme en droit et master spécialisé d’école de commerce sont en effet fort appréciés, ainsi que les formations d’institut d’études politiques ou d’institut d’administration des entreprises.

Anglais obligatoire
Le juriste doit maîtriser au minimum l’anglais des affaires. Une année à l’étranger ou un diplôme anglo-saxon font souvent la différence.

Qualités nécessaires pour devenir juriste

Tout savoir
Le juriste maîtrise parfaitement :

  • le droit du travail ;
  • le droit social ;
  • ou le droit des affaires.

Il est aussi doté d’une bonne culture économique et financière. Il connaît le secteur d’activité dans lequel il travaille. Et il continue de se documenter et de se tenir informé.

Analyser
Le juriste doit être capable de cerner rapidement un problème, et de le synthétiser. Il lui faut souvent exposer ce contentieux : il doit être clair et méthodique.

Etre à l’écoute
Le juriste rencontre de nombreuses personnes avec des situations différentes, parfois particulièrement difficiles. Il doit faire preuve de patience, de diplomatie et d’un certain tact lorsqu’il s’adresse à ses clients.

Contenu mis à jour le 05/06/2012