Devenir maître nageur

Par : Michel Foulet - Dernière modification : 6 mai 2013 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |
Comment devenir maître-nageur sauveteur

Devenir maître-nageur sauveteur

Le maître-nageur sauveteur assure la sécurité en bord de mer ou de piscine, et enseigne la natation.


Rôles du maître-nageur sauveteur

Surveiller
Le maître-nageur assure surveillance et secourisme en milieu aquatique. Il connaît les techniques de sauvetage et de préventions des accidents, notamment en ce qui concerne : 

  • l'accès au bassin ;
  • l'accompagnement des personnes ;
  • les tenues autorisées et interdites ;
  • le matériel...

Il travaille en collaboration avec les professionnels du secourisme :

  • pompiers ;
  • corps médical ;
  • sécurité comme gendarmerie et police.

Enseigner
Le maître-nageur prépare encore à l’entraînement ou aux compétitions dans plusieurs disciplines. En fonction de l’option qu’il a choisie pendant sa formation, il peut enseigner :

  • la natation sportive ou synchronisée ;
  • le water-polo ;
  • le plongeon ;
  • la nage avec palmes...

Il entraîne des enfants, adolescents et/ou adultes, en leçons collectives ou individuelles moins sportives...

Encadrer
Le maître-nageur gère également toutes sortes de prestations ludiques en rapport avec son environnement (lacs, piscines, plages…). Il anime notamment des activités en groupes, selon sa spécialité, comme les cours :

  • d’aquagym ;
  • de plongée ;
  • de bébés nageurs ;
  • de secourisme...

Conditions de travail du maître-nageur sauveteur

Au service des mairies
Le maître-nageur est très souvent employé par :

  • une municipalité ;
  • un syndicat intercommunal ;
  • ou une école.

Il est aussi saisonnier et dans ce cas ne travaille que l’été, ou pendant les vacances scolaires par exemple. Plus rarement il exerce dans un centre de remise en forme ou un club privé.

Disponibilité
Le maître nageur est soumis aux horaires d’ouverture de la piscine dans laquelle il travaille. Sa présence peut être requise :

  • tôt le matin ;
  • tard le soir ;
  • en fin de semaine ;
  • à l’heure du déjeuner...

Les horaires de travail sont élargis pendant les vacances des enfants.

A la mer, le maître-nageur est encore plus sollicité, parfois jusqu’à la nuit tombée.

Acclimatation
Il peut travailler à l’intérieur pour :

  • des piscines ;
  • des centres de vacances ;
  • des clubs...

A l’intérieur, il peut être confronté au bruit et au confinement

Ou alors il peut travailler à l’extérieur (plages, bassins, lacs...). Les conditions semblent souvent idéales l’été mais le maître-nageur doit particulièrement faire attention :

  • à la chaleur ;
  • à l’éblouissement ;
  • aux rayons du soleil ;
  • au vent ;
  • et à la pluie.

Combien gagne un maître-nageur sauveteur

Le maître-nageur d’une piscine municipale est souvent rémunéré au Smic au début de sa carrière. Un salaire qu’il peut compléter en donnant des leçons particulières.

Formations pour devenir maître-nageur sauveteur

Le BNSSA
Le maître-nageur doit suivre la même formation que le surveillant de baignade : le brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique (BNSSA) et le brevet national de premiers secours (BNPS).

Le BNSSA permet seulement d’effectuer les activités de surveillance et de sauvetage mais pas l’enseignement de la natation.

Le BPJEPS
Pour devenir maître-nageur, il faut ensuite passer le brevet national professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (BPJEPS), qui a remplacé le BEESAN. Il est obligatoire pour surveiller les lieux de baignade (piscines, plans d’eau, mer). Le niveau bac est requis pour se présenter à l’écrit.

Enfin, le maître-nageur doit passer le certificat d’aptitude à l’exercice de la profession (CAEPMNS) tous les 5 ans, une sorte de révision du BNSSA 

Qualités nécessaires pour devenir maître-nageur sauveteur

Sportif
En plus d’être très bon nageur, il possède de l’entraînement et de bonnes aptitudes physiques. Il doit aussi être toujours attentif, doté d’une bonne vue et d’une bonne ouïe.

Réactif
Surveiller un bassin nécessite d’être à la fois attentionné et consciencieux. Le maître-nageur est sans cesse concentré et capable d’intervenir rapidement.

Pédagogue
Le maître-nageur doit aussi posséder les qualités nécessaires à tout enseignant :

  • patience ;
  • clarté d'expression ;
  • sens du contact...

Il doit savoir animer ses cours tout en respectant les règles de sécurité et d’hygiène propres au milieu aquatique. Il est à l’aise autant avec les enfants qu’avec les adultes.

Les emplois permanents auprès des municipalités sont assez rares car peu de nouvelles piscines sont construites. En revanche, les demandes de maîtres-nageurs saisonniers affluent.


Trouvez l'adresse d'un Pôle Emploi

Licenciement, congés payés, CV...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu