Devenir opticien

Devenir opticien
Devenir opticien
L’opticien est un professionnel de la santé. Ses compétences sont multiples, d'ordre scientifique, technique ou commercial.


Rôles de l'opticien

Une importante phase de conseils :
L'opticien-lunetier reçoit les personnes envoyées par le médecin ophtalmologiste, pour leur délivrer des lunettes.
Il informe le client sur le choix de son équipement :

  • lunettes ;
  • verres anti-reflets ;
  • verres progressifs ou non ;
  • lentilles de contact, jetables ou non-jetables.


Il doit ensuite écouter sa clientèle, pour la conseiller au mieux sur le type de lentilles, ou sur les différents choix de montures :

  • marques ;
  • formes ;
  • couleurs...

Pour cela, il doit être un minimum attiré par la mode et l'esthétisme.

Des phases techniques :
Lorsqu'un client entre dans la boutique, l'opticien-lunetier exécute la prescription médicale. Il détermine le type de compensation nécessaire grâce à des tests d'évaluation.

Après le choix du client, l'opticien :

  • monte les verres ;
  • ajuste les branches des lunettes ;
  • mesure les montures dans son atelier ;
  • ou adapte les lentilles de contact.

L'atelier se situe souvent dans l'arrière-boutique, où le service après-vente est finalement assuré.

Conditions de travail d'un opticien

Des formes d'exploitation variées :
Il existe plusieurs formes d'exploitation de fonds comme les entreprises individuelles ou les sociétés en nom collectif.
L'opticien-lunetier peut aussi exercer un emploi dans le secteur hospitalier, mais ceci est plus rare.

Dans des commerces :
Dans le secteur privé, l'opticien-lunetier est gérant de société, ou plus souvent salarié.

Comme tout commerçant, l'opticien-lunetier est un gestionnaire. Il est soumis aux mêmes conditions que tous les commerçants :

  • horaires ;
  • jours d'ouverture...

Combien gagne un opticien ?

En début de carrière, l'opticien est souvent salarié et touche en moyenne 1 650 € bruts par mois. Le gérant peut gagner entre 3 000 et 6 000 €. 

Formations pour devenir opticien

Dès le lycée :
Pour devenir opticien-lunetier, il est conseillé de passer :

  • un bac S ;
  • un bac STI spécialité génie optique ;
  • ou un bac STL spécialité physique de laboratoire et de procédés industriels, option optique et physico-chimie.

Après le lycée, le BTS opticien-lunetier :
Le brevet de technicien supérieur opticien-lunetier est obligatoire pour exercer et ouvrir un magasin d'optique. Il se prépare en deux ans, mais il peut être complété par un certificat de qualification professionnelle (en 1 an) commercial ou technique (optométrie).

Ou à l'université :

  • un licence optique professionnelle ;
  • un Master Biologie et Santé, Spécialité Professionnelle Sciences de la Vision ;
  • un Master Professionnel Mention Signalisation, Neurosciences, Spécialité Sciences de la Vision.

Qualités nécessaires pour devenir opticien

Avoir des aptitudes scientifiques :
L'opticien-lunetier n'est pas que commerçant :

  • il conseille ;
  • réalise certaines montures ;
  • et adapte des articles de correction.

Cela nécessite d'être attiré par les sciences, doué en maths et en calcul. Et surtout d'être minutieux.

Avoir un certain sens de l'esthétique :
D'opticien à visagiste, il n'y a qu'un pas. Ces deux métiers requièrent les mêmes compétences.

L'opticien-lunetier doit prendre en compte les goûts et les attentes du client. Il doit aussi être franc avec eux, réceptif et attentionné. Il lui faut s'intéresser un minimum à la mode pour proposer des collections au goût du jour.

Avoir le contact facile :
Le caractère commercial de l'opticien-lunetier est très important. S'il est attentif, patient et de bons conseils, il a sans doute plus de chance de faire affaire. Surtout qu'il vend aussi des produits complémentaires :

  • lunettes de soleil ;
  • étuis ;
  • produits d'entretien...

Contenu mis à jour le 06/06/2012