Devenir chauffeur de taxi-moto

Devenir chauffeur de taxi-moto
Devenir chauffeur de taxi-moto
De plus en plus utilisé dans les grandes villes, le taxi-moto est le moyen de transport idéal pour arriver rapidement à destination, en contournant les bouchons.


Rôles du chauffeur de taxi-moto

Conduire
Le conducteur de taxi-moto amène ses clients à destination. Ce qu’il doit effectuer en toute sécurité, avec souplesse et sans à-coups.

Aimer la moto 
Le chauffeur taxi moto est un bon pilote, le deux-roues est souvent sa passion. Mais il n’exerce pas son métier comme s’il se promenait seul et sans contrainte. Il lui faut absolument adapter sa conduite à la circulation et aux clients.

Répondre aux exigences
La clientèle du chauffeur taxi-moto est généralement "haut de gamme" :

  • elle est pressée ;
  • ne veut pas utiliser les transports en commun.

Il peut s'agir de personnalités. Le chauffeur leur réserve donc le meilleur accueil, et sait combiner exigences et sécurité.

Conditions de travail du chauffeur de taxi-moto

Salarié ou à son compte 
Le chauffeur de taxi moto est souvent employé par une entreprise spécialisée qui propose ses services de transport à moto. Mais il peut aussi créer sa société pour devenir chauffeur indépendant.

En plein air
Le chauffeur de taxi-moto est toujours à l'extérieur et très généralement en ville. Le chauffeur de taxi moto est donc confronté en permanence à 2 contraintes majeures : la météo et la circulation.

Longues journées
La durée de temps de travail du chauffeur de taxi-moto dépend du nombre de courses qu’il doit effectuer. Il lui arrive souvent de travailler plus de 12 heures par jour, lorsqu’il prend des courses lointaines ou lorsque les demandes sont nombreuses lors d’événements particuliers.

Combien gagne un chauffeur de taxi-moto ?

Un chauffeur de taxi-moto salarié débutant touche le Smic, soit un peu plus de 1 400 €, puis jusqu’à 2 500 € nets avec de l’expérience.

Formations pour devenir chauffeur de taxi-moto

Permis moto
Aucun diplôme particulier n’est requis pour devenir chauffeur taxi-moto. Il doit en revanche détenir le permis moto et ne pas avoir rencontré de sinistre responsable au cours des 5 dernières années. Ainsi, lorsqu’il présente sa candidature, il doit communiquer un relevé d’information d’assurance à son nom, faisant mention d’un bonus compris entre 0,50 et 0,75. L’employeur fait en général passer des tests de conduite.

Parler anglais
Il arrive souvent que les clients soient anglophones. La pratique de l’anglais est donc un atout, conseillé voire exigé.

Qualités nécessaires pour devenir chauffeur de taxi-moto

Etre vigilant
Le chauffeur de taxi moto doit veiller à la circulation, plus ou moins intense. Selon le temps qu’il fait, il doit aussi faire particulièrement attention et adapter sa vitesse. C’est l’attention et le soin qu’il porte à ses passagers qui font de lui un bon pilote.

Avoir de l'endurance
Le pilote parcourt environ 5 000 kilomètres par mois, par tous les temps. Il doit donc être résistant et de bonne condition physique.

Avoir le sens de l'orientation
Le chauffeur de taxi moto connaît bien la ville dans laquelle il travaille. Il situe parfaitement :

  • les principaux lieux touristiques ;
  • les grands axes ;
  • les aéroports ;
  • les gares ;
  • et les lieux d’activité économique.

Contenu mis à jour le 07/06/2012