Diagnostic électrique : bien choisir (budget, matériaux et informations…)

Diagnostic électrique : bien choisir (budget, matériaux et informations…)
Diagnostic électrique : bien choisir (budget, matériaux et informations…)
Chaque année, de nombreuses personnes meurent à cause d'une installation électrique défectueuse. Pour éviter ces drames, le diagnostic électrique a été créé. Voici tout ce qu'il est utile de connaître à ce sujet.


Principe du diagnostic électrique

Le diagnostic électrique, ou diagnostic électricité, concerne les parties privatives d'un logement ainsi que leurs dépendances. Un technicien certifié va venir sur place vérifier l'adéquation des équipements fixes aux caractéristiques du réseau. Il vérifiera également que les conditions d'installation de ces équipements respectent les exigences de sécurité. L'ensemble de l'installation électrique est concernée. Le technicien rédige ensuite un rapport dans lequel il liste, s’il en a constaté, les anomalies. Dans le cas d'une vente, le vendeur n'est aucunement obligé de réaliser les travaux nécessaires mais a obligation de transmettre ce rapport à l'acheteur.

Qui est concerné par le diagnostic électrique

Sont concernés par le diagnostic électrique : les maisons, les appartements ainsi que la partie habitation des locaux mixtes. Si vous tenez une boutique, par exemple, et que votre logement est affecté à cette dernière, celui-ci est alors concerné par le diagnostic. Vous vivez en copropriété ? Les parties communes ne sont pas visées par ce diagnostic.

Déroulement du diagnostic électrique

Comme expliqué précédemment, c'est un expert certifié qui est en charge de réaliser ce diagnostic. Il va vérifier attentivement tous les équipements électriques visibles (aucun meuble n'est donc à démonter ou à déplacer). Notez en revanche qu’en cas de  nécessité, l'expert peut démonter le capot du tableau électrique. Il vous remet ensuite une attestation valable pendant trois ans. Un diagnostic électrique dure de 30 minutes à deux heures environ.

Utilité du diagnostic électrique

Arrêtons-nous sur les nombres donnés par l’Observatoire national de la sécurité électrique (ONSE) : sept millions d’installations électriques présentent des risques et sur ces sept millions, près d'un tiers sont  dangereuses. Un constat qui explique la mise en place depuis le 1er janvier 2009 du diagnostic électrique. Son objectif principal ? Repérer les risques pour anticiper les accidents comme les électrocutions par exemple.

Coût du diagnostic électrique

Comptez environ 90 euros pour un diagnostic électrique. Ce prix comprend en général le déplacement de l'expert, son travail sur place et la rédaction d'un rapport. Il peut varier en fonction de la superficie de l'habitation et de la distance entre l'entreprise et celle-ci.