> NOS SERVICES PRATIQUES
 
 

Différents types de crédit : conso, immobilier…

Par : Geoffrey Dirat - Dernière modification : 12 avril 2013 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur le crédit
credits differents

Les différents types de crédit

Voiture, voyage, frais médicaux, impôts, petits travaux à réaliser, dépenses imprévues ou difficultés budgétaires passagères, les crédits à la consommation permettent de financer vos projets et vos besoins de liquidités.


Le prêt personnel

Le prêt personnel est un prêt à court terme (entre 3 mois et 5 ans), à taux et mensualités fixes, versé en une fois et en totalité. Il permet à l'emprunteur d'effectuer l'achat de son choix, sans qu'il ait besoin de justifier son emprunt. Seule restriction, il ne peut servir à financer une activité professionnelle ou l'acquisition d'un bien immobilier.

A noter : avec la Loi Lagarde, tout crédit contracté après le 1er mai 2011 est protégé par les dispositions favorables du code de la consommation jusqu'à hauteur de 75 000 €.

Montant de la somme empruntée, taux d'intérêt, conditions de remboursement, durée..., les modalités d'un prêt personnel sont fixées à l'avance, lors de la signature du contrat.

Selon les organismes prêteurs, le montant emprunté et la durée de remboursement, les taux d'intérêt des prêts personnels varient de 3,90 à 9,30%.

Bon à savoir : il est toujours possible de rembourser un crédit à la consommation par anticipation, sans justification et sans indemnités exigibles par le prêteur.

Le crédit renouvelable

Le crédit renouvelable est une réserve d'argent, mise à disposition de l'emprunteur sur un compte spécial et la plupart du temps associé à une carte de paiement.

Proposés par les établissements de crédit, mais aussi distribués par les grands magasins ou les hypermarchés, les crédits renouvelables ont une durée initiale d'1 an, ce délai correspondant à la durée de mise à disposition de la réserve, et non à la durée de remboursement des sommes empruntées. Un crédit renouvelable inférieur à 3 000 € doit être étalé au maximum sur 3 ans ; un crédit renouvelable supérieur ou égal à 3 000 € doit être étalé sur 5 ans au maximum.

Variable (de l'ordre de 12 à 20%), le taux d'intérêt d'un crédit renouvelable est fixé le jour où l'emprunteur débloque sa réserve d'argent. Il ne peut donc pas connaître à l'avance le coût réel de son crédit. Il lui est souvent proposé de rembourser par des mensualités très faibles. Mais plus les mensualités sont faibles, plus long et plus cher sera le crédit.

Bon à savoir : ce type de crédit est considéré comme l'un des facteurs favorisant le surendettement. Avec sa facilité d'emploi et sa souplesse d'utilisation, certaines personnes ne se rendent pas compte qu'elles s'endettent. Aussi, pour permettre au débiteur de rembourser petit à petit son crédit (et non de ne payer que les intérêts), la Loi Lagarde impose qu'une partie du capital soit remboursée à chaque échéance (comme pour un crédit amortissable).

Le crédit gratuit

Le crédit gratuit est un crédit à la consommation lorsque sa durée est supérieure à 90 jours. Proposé par les magasins, il est habituellement dénommé "paiement en 4 fois sans frais" ou "crédit à 0%". Il s'agit d'un crédit sans intérêts, l'emprunteur ne remboursant que le capital emprunté.

A noter : le crédit gratuit est soumis à la réglementation des crédits à la consommation. Le vendeur doit ainsi remettre une offre préalable de crédit, l'emprunteur disposant alors d'un délai de rétractation de 14 jours (contre 7 jours avant le 1er mai 2011).

Le crédit affecté

Le crédit affecté est un prêt accordé en vue de financer l'achat d'un bien spécifique (voiture, téléviseur) ou d'un service déterminé (voyage...). A taux fixe, ces crédits sont souvent proposés par les magasins de meubles et d'électroménager et par les concessionnaires automobiles, en lien avec un organisme de crédit.

L'acheteur doit préciser que son achat est conditionné à l'obtention du crédit. Ainsi, si la vente est finalement annulée, le crédit sera lui aussi annulé automatiquement. De son côté, l'organisme prêteur doit indiquer dans son offre de prêt : le bien ou la prestation financé par le crédit ; le montant, le taux et les conditions de remboursement. Une fois l'offre préalable signée, l'emprunteur dispose d'un délai de réflexion de 14 jours, même si le contrat est conclu à distance.

Les crédits affectés sont généralement plus chers que les prêts personnels, en raison de la commission perçue par le vendeur.

A noter : les découverts bancaires d'une durée supérieure à 3 mois, les prêts étudiants et la location avec option d'achat (leasing) peuvent également être considérés comme des crédits à la consommation.

Donation, succession, impôts...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr