> NOS SERVICES PRATIQUES
 
 

Doit-on pêcher au montant ou au baissant ?

Par : Arnaud Filleul - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |
Doit-on pêcher au montant ou au baissant ?

C'est une question qu'on entend souvent au bord de l'eau. Doit-on pêcher quand la mer monte ou quand la mer baisse ? La réponse dépend de la configuration du poste.


Les poissons suivent la marée

Pour comprendre le sens de la question, il faut savoir que les poissons se déplacent avec la marée. Il serait absurde de nager à contre-courant. Les poissons explorent les zones du haut de l'estran avec le montant et s'en éloignent avec le baissant. Ils exploitent au passage des courants côtiers provoqués par la marée.

Théoriquement, lorsqu'on pêche dans la zone de balancement des marées, on voit deux passages de poissons, un au montant et un au baissant. Mais dans les faits, c'est un peu plus compliqué.

Comprendre le poste et le comportement des poissons

bar
Ces bars ont été pris au fond d'une baie

Il faut observer la configuration du poste et connaître le comportement des poissons pour estimer le moment du passage. On peut donner un exemple simple. Si vous pêchez au fond d'une baie qui n'est recouverte par la mer qu'en fin de marée, les poissons n'arriveront que tardivement, à la fin du montant, pour repartir aussitôt. Les deux passages seront donc pratiquement fusionnés et cela correspondra à une petite heure d'activité alimentaire. Voici quelques cas pratiques.

Le bar au bouquet depuis le bord

bar bouquet
La pêche au bouquet ne se pratique pas au hasard

La pêche du bar au bouquet est une technique qui mise sur le passage des bars le long des côtes. On la pratique le plus souvent dans les rochers longeant les baies. L'idéal est de se placer dans une zone qui commence à être immergée à mi-marée. Ainsi, on se focalise sur l'exploration des bars lors des trois dernières heures du montant. Les bars repasseront dans l'autre sens, en général assez vite après le début de baissant. Cela fait donc une fenêtre de 4 ou 5 heures de pêche, durant laquelle les touches peuvent survenir à tout moment.

Le bar sur les plages à lançons

peche lancons
Bar pris de nuit sur une plage à lançons

Voici l'exemple type d'un poste qui change toute l'approche du pêcheur. Les lançons sont des petits poissons allongés qui viennent s'enfouir dans le sable à la fin du baissant. Les bars en raffolent. Lorsqu'on pêche le bar sur ces plages à lançons, il faut venir lors des trois dernières heures du baissant et pêcher activement dès que les touches commencent. Les bars vont se gaver de lançons pendant une heure ou deux, mais ils disparaîtront à l'étale de basse mer. Notons que la pêche de nuit est très efficace sur les plages à lançons.

La pêche des raies et des roussettes en surfcasting

roussette
Les roussette arrivent à la fin du montant

La pêche en surfcasting est typiquement une pêche d'hiver qui peut donner de très bons résultats. La raie bouclée, la raie brunette et la petite roussette sont des espèces assez côtières, qu'il est possible de prendre en surfcasting. Cependant, elles ne s'approchent pas toujours à distance de lancer. Il faut donc attendre la meilleure période, qui se situe en général dans les trois dernières heures du montant, et très souvent la dernière heure. Notons qu'on observe souvent un passage dans le sens inverse, vers le large, en début de baissant.

La pêche dans les chasses durant l’été

pecher nuit
Le crépuscule, le meilleur moment pour pêcher durant l'été

Dans ce dernier exemple, c'est le comportement des poissons qui compte. L'été, les bars viennent chasser dans les bancs de sprat. Cela se traduit par des petits poissons sautant en tout sens pour échapper aux prédateurs qui attaquent. C'est ce qu'on appelle une chasse.

Le pêcheur doit savoir que ces chasses ne correspondent pas à un niveau de marée mais à un moment de la journée. L'été, les prédateurs attaquent au crépuscule, lorsque les proies sont plus visibles dans la lumière rasante. Cela veut dire qu'il faudra arriver le soir au bord de l'eau, et trouver un poste où les prédateurs peuvent attraper les sprats. Il s'agit en général d'un recoin dans les rochers ou d'une petite plage. On ne prend donc pas en compte le niveau de la marée. On se rend à la pêche à la bonne heure et on choisit le poste. C'est comme cela que vous aurez du succès dans cette pêche.

Logement, famille, travail...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr