Dépendance des personnes âgées : faire face à la perte d'autonomie

Article mis à jour le 
Dépendance des personnes âgées : comment faire face à la perte d'autonomie ?
Dépendance des personnes âgées : comment faire face à la perte d'autonomie ?
  Le vieillissement de la population augmente chaque année le nombre de personnes dépendantes. Cette perte d'autonomie physique ou psychique entraîne des frais médicaux conséquents, d'autant plus que la plupart des personnes concernées continuent à vivre chez elles. Pour maintenir ces conditions de vie et quand cela est possible, il devient indispensable d'instaurer un relais de soins à domicile, adapté aux besoins de la personne.


Les signes de la perte d'autonomie

Un certain nombre de signes informe sur le niveau d'autonomie d'une personne âgée. Dix activités sont ainsi mesurées par la grille Aggir :

  • Être cohérent et être capable de s'exprimer et de se comporter de façon logique et sensée.

  • S'orienter et pouvoir se repérer dans le temps, dans la journée et dans les lieux.

  • Se laver et être en mesure d'assurer son hygiène corporelle..

  • S'habiller, se déshabiller, choisir soi-même ses vêtements.

  • S'alimenter, se servir les aliments préparés et les manger seul.

  • Disposer d'une hygiène de l'élimination, sans incontinence urinaire ou fécale.

  • Pouvoir se lever, se coucher et s'asseoir.

  • Se déplacer à l'intérieur du logement ou de l'institution : seul ou avec une canne, un déambulateur ou un fauteuil roulant.

  • Se déplacer à l'extérieur à partir de la porte d'entrée.

  • Communiquer à distance et pouvoir utiliser les moyens de communication tels que le téléphone ou la sonnette.

 

Réagir face à la perte d'autonomie d'un proche

Lorsqu'une personne âgée est en perte d'autonomie, il devient nécessaire de mettre en place une chaîne de soins, afin qu'elle puisse continuer à vivre chez elle. Il existe également des solutions lorsque la famille est loin ou ne peut accueillir chez elle un proche dépendant.

  • L'assistance et les soins à domicile réguliers selon les besoins de la personne. Ils supposent le passage d'une aide ménagère, d'une auxiliaire de vie, d'une infirmière, d'un kinésithérapeute, d'un cours de gym à domicile ou encore d'un médecin.

  • Les centres d'accueil de jour dispensent une aide pour les personnes dépendantes afin qu'elles retrouvent de l'autonomie.

  • Les familles d'accueil sont rémunérées pour recevoir une personne âgée : ce dispositif est plus abordable qu'une maison de retraite et beaucoup plus chaleureux.