Eco-emballages

Eco emballages
Eco emballages
Eco emballages est une entreprise privée créée le 12 novembre 1992 sous l'impulsion de l'État. Elle travaille avec les principaux acteurs du recyclage pour le tri des déchets : les entreprises, les collectivités locales, les filières de recyclage, les associations et les citoyens.


Les missions

Les missions d'éco emballages sont d'intérêt général : organiser, superviser et accompagner le tri des emballages ménagers en France.
L'entreprise, de capitaux privés a été créée par des industriels de la grande consommation mais sa mission a des implications politiques. En 2008, Eco emballages travaillait avec 47 000 entreprises et 98 % des communes françaises.
L'entreprise est organisée en équipes régionales (huit au total), qui apportent aux communes des conseils, des formations environnement et un soutien financier pour mettre en oeuvre la collecte sélective. Un contrat leur assure une assistance technique, financière et pratique.
En 2001, l'objectif européen est atteint avec 83 % d'emballages valorisés dont 58 % recyclés.

Le partenariat avec les entreprises

Eco emballages collecte 1 à 3 centimes d'euro sur les emballages produits par les entreprises. Ce qui leur permet de soutenir financièrement les communes trieuses de déchets. Eco emballages s'engage auprès des collectivités locales à reprendre les déchets collectés à prix fixe.
Eco emballages se place également du côté des entreprises et les encourage à développer des emballages plus compatibles avec la protection de l'environnement : moins lourds et plus facilement recyclables.

Le logo « point vert »

En échange d'une participation financière, les entreprises apposent le logo « point vert » sur leurs produits. Ce logo est visible sur 95% des produits emballés achetés.
Cependant, les emballages portant le point vert ne sont pas tous recyclables. Ils indiquent seulement que l'entreprise est partenaire d'Eco emballages.
Eco emballages distribue les fonds obtenus aux collectivités locales pour mettre en place la collecte sélective.