Éco-prêt : guide pratique pour votre projet

Éco-prêt : guide pratique pour votre projet
Éco-prêt : guide pratique pour votre projet
L'éco-prêt à taux zéro a été créé afin d'aider les personnes souhaitant effectuer des travaux dans leur habitation pour en améliorer les performances énergétiques. Des conditions sont à respecter pour pouvoir bénéficier de ce prêt. Attention, il n'est accordé que jusqu'au 31 décembre 2015.


Éco-prêt : pour qui

L'éco-prêt à taux zéro concerne les personnes propriétaires d'un logement ayant été construit avant 1990 et étant occupé comme habitation principale par le propriétaire lui-même ou par un locataire. Pour les personnes vivant en copropriété, elles peuvent également en bénéficier pour les travaux réalisés dans les parties communes, sur les équipements communs ou encore sur les parties privatives à usage commun.

Éco-prêt : les conditions pour en bénéficier

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, aucune condition de ressources n'est exigée pour pouvoir bénéficier de l'éco-prêt à taux zéro. Il faut simplement remplir les conditions précisées dans le paragraphe précédent. Attention, ce n'est pas parce que vous remplissez ces conditions que le prêt vous sera accordé. Votre dossier doit être étudié et accepté par l'établissement bancaire auprès duquel vous avez fait la demande de prêt.

Éco-prêt : pour financer quels travaux

Vous souhaitez faire une demande d'éco-prêt à taux zéro ? Comme expliqué sur le site officiel de l'administration française, les travaux que vous envisagez doivent concerner l'une des opérations qui suit :

  • travaux de réhabilitation de systèmes d'assainissement non collectif par des dispositifs ne consommant pas d'énergie ;
  • ou travaux comprenant au moins 2 types de travaux figurant dans la liste suivante :

​- travaux d'isolation thermique performants des toitures ;

- travaux d'isolation thermique performants des murs donnant sur l'extérieur ;

- travaux d'isolation thermique performants des parois vitrées et portes donnant sur l'extérieur ;

- travaux d'installation, régulation ou remplacement de systèmes de chauffage, le cas échéant associés à des systèmes de ventilation économiques et performants, ou de production d'eau chaude sanitaire performants ;

- travaux d'installation d'équipements de chauffage utilisant une source d'énergie renouvelable ;

- travaux d'installation d'équipements de production d'eau chaude sanitaire utilisant une source d'énergie renouvelable.

Éco-prêt : quelles formalités

Pour faire votre demande de prêt, vous devez contacter l'établissement bancaire de votre choix. La personne en charge de votre dossier vous indiquera les documents à fournir ainsi que ceux à compléter pour faire votre demande. Le prêt vous a été accordé ? Vous avez deux ans pour effectuer les travaux. À la fin de ceux-ci, vous devrez envoyer les factures à votre banque.

Éco-prêt : quel montant et quelle durée de remboursement

Le montant maximum de l'éco-prêt est de 30 000 euros par logement. Vous avez 10 ans maximum pour le rembourser. Cette durée peut être prolongée, n'hésitez pas à vous renseigner à ce sujet.