Ce qu'il se passe dans notre corps lorsque l'on mange un Big Mac

Article mis à jour le 
Les effets du Big Mac sont aussi dévastateurs que ceux du Coca Cola... - Copyright Lawtonjm / Flickr CC.
Les effets du Big Mac sont aussi dévastateurs que ceux du Coca Cola... - Copyright Lawtonjm / Flickr CC.
À en croire les spécialistes, les effets néfastes relatifs à la consommation d'un Big Mac sont plus nombreux qu'on ne l'imagine. Tour d'horizon.


Ce que produit le Big Mac sur le corps

Le Big Mac est l’un des plats incontournables en matière de junk food. Bien qu’il soit riche en sucre, en sel, en graisses et autres éléments plus ou moins néfastes pour le corps, il reste la coqueluche des consommateurs. Une étude de fastfoodprice.com pointe les nombreux effets néfastes pernicieux du hamburger vedette de McDonald's.

Si l’ensemble du processus de digestion est plus ou moins connu, on ignorait jusqu'à présent ce qui se produit quand le corps dissout un Big Mac. Grâce à l’étude menée par fastfoodprice.com, le mystère est levé.

Que se passe-t-il 30mn après avoir mangé un Big Mac ?

Le Big Mac est principalement composé de graisses et de sucre connus pour stimuler le cerveau et provoquer la production de dopamine, une hormone du bonheur. Ainsi, dans les 10 minutes suivant l’ingestion du hamburger, l'on aurait l’impression de planer. Par la suite, le sucre présent dans notre corps engendrerait une sensation de manque. C’est ainsi que 20 minutes après avoir consommé un Big Mac, la faim se manifeste sans raison apparente. Tandis que dans les 30 minutes qui suivent, notre organisme est soumis à la déshydratation à cause de la trop grande concentration de sel. De ce fait, la faim, déjà exacerbée par le sucre, est amplifiée. Et le cœur se met à battre plus vite car le corps produit alors de l’eau pour s’hydrater correctement.

Et après 1h ?

Une demi-heure après avoir mangé un Big Mac, les désagréments sont loin de s’atténuer. Mais au bout de 40 minutes, notre taux d’insuline s'effondre brusquement. Un changement qui nous épuise alors sans raison. Or, pour combattre cette langueur, notre organisme réclame de nouveau de la nourriture. Au bout d'une heure, le travail de digestion commence. Si ce phénomène naturel prend normalement entre 24 et 72 heures pour n’importe quel aliment, il se poursuit 51 jours durant pour venir à bout des lipides difficiles à digérer contenus dans le Big Mac.

 

Sources : metronews, ubergizmo

Cet article a recueilli 3 avis. 67% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".