A quoi sert un électro-encéphalogramme ?

Par : Sonia Renar - Dernière modification : 12 décembre 2013 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur les examens médicaux
EEG  électroencéphalogramme

EEG ou électro-encéphalogramme

Un électroencéphalogramme (EEG) est un tracé donnant des informations sur l'activité électrique des neurones, il est obtenu à partir de l'électroencéphalographie (EEG). Cet examen permet de détecter une éventuelle anomalie de l'activité cérébrale ; c'est une méthode de diagnostic mais aussi de suivi de traitements, de l'épilepsie en particulier. 


Ondes cérébrales : petit rappel

L'EEG recueille des informations sur l'activité électrique des différentes aires du cerveau, ce qui va permettre au neurologue d'analyser les différentes ondes émises, à savoir les pics, la fréquence, l'amplitude, etc.  Notez qu'il existe 6 types d'ondes "émises" par le cerveau :

  • les ondes Bêta, qui sont observées lors d'une activité mentale soutenue, un état de vigilance, la concentration, durant des tâches intellectuelles ardues ou encore l'anxiété ;
  • les ondes Alpha sont émises lorsque vous êtes éveillés, les yeux fermés, c'est l'état de légère relaxation, généralement observé entre l'éveil et le sommeil ;
  • les ondes Thêta, qui témoignent d'un état de profonde relaxation ;
  • les ondes Delta qui caractérisent l'état de sommeil profond, hypnose ou encore la transe ;
  • les ondes Gamma sont le signe d'une haute activité mentale ;
  • une absence d'ondes est le signe d'une mort cérébrale

EEG : ses indications

Le tracé de l'électro-encéphalogramme permet au neurologue de diagnostiquer des pathologies neurologiques telles que :

  • les troubles de la vigilance ;
  • l'épilepsie ;
  • les troubles cognitifs (du langage, de la mémoire) ;
  • les troubles du sommeil ;
  • une méningite ;
  • la maladie de Creutzfeldt-Jakob ;
  • une encéphalite nécrosante ;
  • une pathologie vasculaire (thrombophlébite cérébrale).

Déroulement de l'examen

L'électroencéphalographie est un examen non douloureux et non invasif, qui dure une vingtaine de minutes. Il s'effectue dans un laboratoire spécialisé ou un service de neurologie. Le neurologue pose des électrodes sur le cuir chevelu et analyse le tracé afin de mettre en évidence le type d'ondes émis par le cerveau (les pics, la fréquence, l'amplitude, etc.). Le patient est assis confortablement ou couché, et il doit être détendu. L'activité électrique du cerveau est alors analysée dans plusieurs situations afin de mesurer l'influence de divers facteurs :

  • yeux fermés ;
  • yeux ouverts ;
  • stimulation lumineuse ;
  • respiration lente et profonde (hyperpnée).

Chez certains patients, cet examen est pratiqué durant le sommeil afin de dépister éventuellement une pathologie du sommeil telle que l'hypersomnie. 

Retrouvez sur Google+

Logement, famille, travail...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr