En quelle saison brumiser ses plantes d'intérieur?

Article mis à jour le 
Un humidificateur pour maintenir un climat humide
Un humidificateur pour maintenir un climat humide
Les plantes vertes d'intérieur sont généralement d'origine exotique et apprécient beaucoup d'être maintenues dans un climat humide. Un arrosage, même régulier, s'avère souvent insuffisant. C'est pourquoi la brumisation est idéale pour élever le taux d'humidité indispensable à la bonne santé de vos plantes en toutes saisons.  


Une brumisation bénéfique toute l'année

Vous pouvez utiliser un brumisateur été comme hiver. Lorsque la terre est sèche, c'est que la plante a besoin d'être hydratée. L' eau doit être vaporisée sur le feuillage.

  • En été, la température de l'air favorise l'évapo-transpiration des plantes. Celles-ci perdent donc de grandes quantités d'eau par leurs feuilles, ce qui contribue à les déshydrater. Les plantes d'intérieur, qui ne bénéficient ni du rafraîchissement de la nuit, ni de la rosée matinale sont particulièrement sujettes à ce phénomène.

     

  • Pendant l'hiver, le chauffage de l'habitation assèche l'atmosphère : cela augmente le dessèchement des plantes qui y sont exposées. Souvent, les feuilles jaunissent, puis finissent par tomber... C'est pourquoi une brumisation régulière est plus efficace que d'augmenter le nombre d'arrosages, avec le risque de faire pourrir les racines et de noyer la plante.

Certaines plantes sont très gourmandes en eau

La brumisation des plantes vertes permet aussi de résoudre les problèmes d'insectes et d'acariens qui ont tendance à les envahir. De plus, elle permet de dépoussiérer les feuilles. La plupart des plantes sont concernées par les bienfaits de la brumisation, à l’exception :

- des plantes qui présentent un feuillage velu ou duveteux ;
- des plantes carnivores ;
- des cyclamens et des bégonias qui redoutent les feuilles humides ;
- des fleurs des anthuriums et des orchidées.

Par ailleurs, certaines variétés nécessitent une brumisation plusieurs fois par semaine, c'est le cas :

- des bonzaïs ;
- des ficus ;
- des bananiers ;
- des yuccas ; 
- des orchidées.

Mieux que l'eau du robinet généralement trop calcaire, l'eau de pluie est idéale pour brumiser ses plantes d'intérieur.