Entreprises face au développement durable

Les entreprises face au développement durable
Les entreprises face au développement durable
Pour répondre aux besoins de l'humanité tout en respectant l'environnement, les entreprises ont aujourd'hui la possibilité de s'engager et adopter un comportement en accord avec les fondements du développement durable.


L’association entreprise et développement durable

Le développement durable intègre un pilier économique. Les entreprises sont aujourd'hui au cœur de ce processus. Elles sont en effet sensibles à leur environnement puisqu'elles consomment des ressources naturelles et des matières premières (eau, énergie), utilisent des moyens de transport et rejettent des déchets.
Mais si les entreprises s'investissent dans le développement durable, c'est aussi parce qu'il est synonyme d'efficacité, de croissance économique et de progrès continu.
Les degrés d'implication sont différents. Les entreprises intègrent la notion de développement durable au sein de leur stratégie (dans leurs valeurs), dans leur management ou dans des actions ponctuelles. Cette implication, quelle que soit son intensité doit rester crédible auprès des parties prenantes.

Les atouts d’un engagement pour l’entreprise

Le fonctionnement d'une entreprise a nécessairement un impact sur son environnement. Une entreprise a tout intérêt à s'inscrire dans une démarche pour le développement durable pour plusieurs raisons :

  • prévenir et maîtriser les risques environnementaux, sociaux, juridiques, industriels et économiques,
  • augmenter la valeur de l'entreprise ou de la marque en favorisant par exemple l'innovation,
  • répondre aux nouvelles attentes des consommateurs et devenir plus compétitifs,
  • se conformer aux contraintes réglementaires,
  • valoriser son image (via une politique de recyclage des déchets par exemple),
  • attirer les collaborateurs avec une politique de ressources humaines motivante,
  • établir des partenariats de confiance avec les parties prenantes (clients, investisseurs, fournisseurs, citoyens, ONG, associations),
  • ...

Les lois pour le développement durable

Pour l'instant, la législation est peu contraignante mais il existe des obligations.
En France, la loi NRE (Nouvelles Régulations Economiques) oblige les entreprises cotées en bourse à publier dans leur rapport annuel des informations sur l'impact social et environnemental de leurs activités.
La norme ISO 14001 participe au même effort : il s'agit de démontrer la capacité de l'entreprise à intégrer dans son management les questions environnementales. La norme ISO 26000 donne les grandes lignes de la responsabilité sociale des entreprises depuis septembre 2010.
Aujourd'hui, les normes sont donc assez peu nombreuses. Mais les entreprises ont intérêt à les respecter, car elles sont un levier de communication important vis-à-vis des investisseurs.