Entretenir son verger

L'entretien du verger
L'entretien du verger
Pour vous assurer la santé et la fertilité de vos arbres fruitiers ainsi que la qualité de votre future récolte, un certain nombre de travaux s’avèrent très utiles : assainissement, fertilisation du sol, labour, taille…


Bêchage, fertilisation et arrosage

L’ameublissement de la terre située au pied des arbres est nécessaire pour faire respirer le sol et les racines. Ce labour sera réalisé au cours de l'hiver en même temps que la fertilisation.

Celle-ci peut être nécessaire afin de reconstituer les réserves nutritives de l’arbre après la mise à fruits de l’année précédente. Elle sera réalisée à l’aide d’un engrais complet à décomposition lente à base d’acide phosphorique et de potasse ou sous forme de fumier ou de compost enrichi et bien décomposé. Ces fertilisants seront enterrés superficiellement sur toute la surface au pied des arbres.

L’arrosage des jeunes arbres est indispensable au moins les trois premières années qui suivent la plantation, à raison d’un arrosage chaque semaine pendant l'été, une ou deux fois par mois le reste de l’année, sauf en hiver.

Protection phytosanitaire

Utilisation du blanc arboricole
Utilisation du blanc arboricole

Les maladies et parasites des arbres fruitiers ne sont pas rares. Pour éviter leur apparition, il peut être nécessaire d’utiliser des produits phytosanitaires.

Contre les maladies fongiques les plus courantes comme :

  • tavelure ;
  • oïdium ;
  • chancres ;
  • rouille ;
  • mildiou ;
  • cloque ;
  • moniliose ;
  • pourriture grise...

On traite traditionnellement au début du printemps à la bouillie bordelaise (préparation au sulfate de cuivre).

Contre les parasites :

  • carpocapse ;
  • pucerons ;
  • cochenilles ;
  • zeuzères ;
  • buprestes…

Les traitements se font en hiver. Ils consistent à éliminer de l'écorce de l’arbre tous les parasites, œufs ou larves par application de produits à base d'huiles blanches (minérales) sur le tronc et les branches charpentières, ou de blanc arboricole (à bas de chaux vive) badigeonné sur le tronc.

Vous pouvez également utiliser des moyens de lutte alternatifs tels que le piégeage avec phéromones (qui attirent les mâles, ce qui ralentit les infestations), l’utilisation de "bonnes" bactéries (Bacillius thuringiensis) et le lâcher de colonies de parasitoïdes (pucerons "amis", syrphes) achetées en jardinerie.

Taille d’entretien des arbres fruitiers

Taille d'entretien
Taille d'entretien

La taille des arbres fruitiers en plein vent (laissés en formes naturelles) n’est pas nécessaire. Elle peut être réalisée sur les arbres les moins vigoureux tous les 3 à 5 ans, en hiver, hors période de gel (les plaies cicatrisent mal). L’opération consiste à supprimer les branches mortes ou malades et, éventuellement, à aérer le centre de la ramure afin de favoriser l’ensoleillement.

Attention : les arbres "à noyau" (pêcher surtout) ne se taillent pas en hiver mais seulement après le réveil de la végétation, en mars-avril.

L’utilisation d’outils très propres et tranchants ainsi que le masticage des plaies à l’aide d’un cicatrisant est indispensable pour éviter toute contamination ultérieure.

Au printemps, il est également recommandé de supprimer les gourmands (rameaux verts encore souples) qui sont mal placés : ce toilettage favorise la mise à fruits.

Taille des formes palissées

A la fin de l’hiver, lors du démarrage de la végétation (fin février ou début mars), vous pourrez réaliser sur les formes palissées une taille de fructification. Elle est plus complexe et nécessite une connaissance de chaque forme (Palmette, cordon, U simple ou double, fuseau, quenouille, gobelet). Le principe de base repose sur la taille dite "trigemme" (à trois yeux) qui sert à améliorer la fructification.

Entretien des petits fruits

Les arbustes à petits fruits (groseilles, cassis, framboises, casseilles, mûres et raisin) ont chacun leurs exigences culturales et leur manière d’être taillés. L’entretien du sol (paillage, fumure …) est indispensable pour éviter l’apparition de maladies fongiques (mildiou, rouille).