Equipement du randonneur à vélo

Vérifiez bien l'état de vos pneus avant de partir
Vérifiez bien l'état de vos pneus avant de partir
Une randonnée à vélo nécessite un équipement complet et révisé, afin que les ennuis techniques ne prennent pas le pas sur le plaisir de se promener en vélo.


Un check-up complet

La base du matériel nécessaire est évidemment... le vélo. Mais avec un vélo mal équipé ou mal entretenu, vous aurez à coups sûrs de nombreux problèmes. Avant de partir, pensez donc à lui faire subir une petite révision pour vous assurer que vous pratiquerez le vélo en toute sécurité.

Ne partez pas sans contrôler :

  • le cadre (traces de chocs éventuels ou déformation) ;
  • le guidon ;
  • la qualité des pneus et la présence éventuelle de fissures à la surface ;
  • les roues (déformations ou voilages) ;
  • les freins (les câbles autant que les patins de freinage) ;
  • le pédalier ;
  • le système de changement des vitesses, le pignon et les plateaux.

NB : pour plus de garanties sur le bon état de marche de votre vélo, n'hésitez pas à faire appel à un spécialiste.

Des accessoires pratiques

Une fois le contrôle de l'équipement fait, il vous faudra dans la plupart des cas améliorer votre vélo existant pour le rendre apte à la randonnée. L'ajout de quelques matériels est donc fortement recommandé :

  • au moins un rétroviseur ;
  • une selle confortable (en cuir de préférence) ;
  • des feux avant et arrière pour être repéré par les voitures si vous roulez au crépuscule ou de nuit (à éviter) ;
  • un porte-bagage arrière ;
  • des porte-sacoches latéraux ;
  • des sacoches latérales (jusqu'à 4) ;
  • des housses antipluie pour vos sacoches (afin de conserver vos affaires au sec quelles que soient les conditions météorologiques) ;
  • un porte-gourde à fixer sur le cadre ;
  • un klaxon ;
  • un compteur kilométrique pour savoir facilement à quel endroit du parcours vous êtes ;
  • un porte-cartes ;
  • un GPS à fixer sur votre guidon avec, éventuellement, une housse antipluie.

A noter : Le GPS a l'avantage d'intégrer votre vitesse, votre temps de parcours et l'endroit où vous vous trouvez.

Une tenue adéquate

Il est également important de vous vêtir au mieux pour être à l'aise et/ou en sécurité :

  • un casque ;
  • un K-way ;
  • un chapeau ou une casquette ;
  • des lunettes de soleil ;
  • une ceinture banane (accessible rapidement) ;
  • des pinces pantalon (afin d'éviter qu'il frotte contre la chaîne) ;
  • un ou plusieurs cuissards ;
  • plusieurs tee-shirts classiques ou en fibres synthétiques.

NB : bien que non obligatoire, le port du casque est vivement conseillé à vélo.

Et de penser aux pannes, au cours desquelles vous aurez au minimum besoin de :

  • quelques chambres à air ;
  • un kit de réparation composé de colle et de rustine ;
  • quelques outils de base : tournevis, clé à molette, clés allen ;
  • éventuellement un démonte-pneu.

Les ustensiles traditionnels

Après vous être convenablement équipé, n'oubliez pas les accessoires indispensables à toute expédition, qu'elle se fasse à vélo, à pied ou en ski. Par exemple :

  • une carte détaillée de la région que vous allez traverser ;
  • un couteau suisse ;
  • une lampe de poche ou frontale ;
  • de la crème solaire ;
  • une trousse à pharmacie avec le nécessaire pour parer aux éventuelles blessures (crème contre les brûlures, kits pour soulager les ampoules, etc.) ;
  • une couverture de survie.


Si vous campez, ajoutez éventuellement :

  • une tente ;
  • un sac de couchage et/ou un drap-housse en soie ;
  • un tapis-sol.