Estradiol et fonctionnement des ovaires

L'estradiol
L'estradiol
L'estradiol est une hormone féminine faisant partie du groupe des œstrogènes. C'est pendant l'adolescence que cette hormone commence à être sécrétée par les ovaires de manière abondante. C'est elle qui est à l'origine des caractères féminins tels que le développement des seins et des organes génitaux. Elle est également impliquée dans la libido. 


Variation du taux d'estradiol

Pour ce dosage, il n'est pas nécessaire d'être à jeun. Il faut simplement retenir que le taux d'estradiol varie tout au long du cycle menstruel. En effet, il augmente pendant la première phase du cycle, et est directement lié au développement des ovules. Les valeurs normales sont indiquées dans le tableau ci-dessous : 

Phase folliculaire27 - 250 ng/l
Pic ovulatoire95 - 600 ng/l
Phase lutéale41 - 300 ng/l
Ménopause11 - 49 ng/l
Homme22 - 49 ng/l

Votre médecin peut vous prescrire un dosage de l'œstradiol pour plusieurs raisons, notamment pendant votre grossesse, et ce afin de suivre son bon déroulement. En effet, le taux sanguin de cette hormone augmente de manière constante au fur et à mesure que la grossesse avance. Si vous présentez une aménorrhée, autrement dit une absence de règles, ou en cas de suspicion de tumeur de l'ovaire, il peut également demander le dosage de cette hormone. Rappelez-vous que le taux d'estradiol diminue en cas de :

  • cycles menstruels trop courts ;
  • insuffisance ovarienne ;
  • ovaires polykystiques (syndrome de Stein-Leventhal) ;
  • insuffisance hypophysaire ;
  • problèmes de la thyroïde. 

Estradiol et infertilité

Un déséquilibre hormonal peut être à l'origine d'un problème d'infertilité. Un taux normal d'estradiol est le signe d'un bon fonctionnement des ovaires. cette hormone intervient directement dans le déclenchement de l'ovulation. Lorsque les ovaires ne remplissent plus correctement leur rôle, cela se manifeste par un taux bas de cette hormone dans le sang, ce qui peut engendrer une absence d'ovulation. Pendant la procréation médicalement assistée (PMA), le dosage de l'estradiol sert à évaluer l'efficacité des traitements d'induction de l'ovulation. 

La ménopause

À l'arrivée de la ménopause, le taux d'estradiol chute de manière brutale, occasionnant ainsi de nombreux symptômes, parmi lesquels :

Afin de diminuer la gêne causée par ce changement hormonal qui se manifeste durant la pré-ménopause et la ménopause, un traitement hormonal substitutif (THS) vous est généralement prescrit. Ce traitement consiste à apporter à votre corps les hormones qui lui manquent. L'estradiol en fait partie. 

Il existe des contre-indications au traitement hormonal substitutif. En effet, le THS présente, dans certains cas, des risques de cancer : n'hésitez pas à vous informer auprès de votre médecin traitant.