L'esturgeon commun

Esturgeon commun
Esturgeon commun
L'esturgeon commun est le seul membre de sa famille présent naturellement dans nos eaux. La population ne survit que grâce aux efforts désespérés des chercheurs qui tentent de réimplanter l'espèce.


L’esturgeon commun a presque disparu de nos cours d’eau

Présent il y a encore 100 ans en Garonne, Seine, Loire, Rhône, Saône, Doubs, il ne survit plus que dans l'estuaire de la Gironde. Longtemps apprécié uniquement pour sa taille et la quantité de "viande" qu'il représentait (on donnait ses oeufs aux poules et aux cochons) il a été victime de l'engouement rapide et presque accidentel pour le caviar de Gironde.

Comment reconnaître l’esturgeon commun ?

Esturgeon commun
Esturgeon commun

Description
L'esturgeon commun présente tout d'abord les caractéristiques classiques des membres de sa famille, les Acipenséridés.
Les 5 rangées de lames osseuses externes, les scutelles (une rangée sur le dos et deux sur chaque flanc), de la bouche ventrale et protractile, des quatre barbillons en avant de la bouche sont caractéristiques de la famille.
Le museau de l'esturgeon commun est modérément allongé mais son extrémité est pointue. La tête est recouverte de plaques osseuses nettement visibles. La robe est brune à rougeâtre, les flancs étant plus clairs et le ventre blanc.
L'esturgeon commun possède une rangée supplémentaire de scutelles entre les pelviennes et l'anale. Les vertèbres se prolongent dans le lobe dorsal de la nageoire caudale qui est donc très hétérocerque. Les nageoires dorsales, pelviennes et anales sont positionnées très postérieurement ce qui caractérise la morphologie classique des esturgeons.

Ethologie de l’esturgeon commun

Alimentation
Il se nourrit de proies benthiques (qui vivent sur le fond) qu'il aspire dans le substrat grâce à sa bouche protractile et infère. Il consomme des mollusques, des polychètes, des crustacés et des poissons.

Activité
C'est un poisson migrateur que l'on rencontre dans les zones littorales, les estuaires et les rivières durant la période de reproduction. Il est essentiellement benthique.
Si l'esturgeon était autrefois commun sur tout le littoral européen, il est devenu extrêmement rare et sa capture est un fait exceptionnel.
Une seule population subsiste dans l'estuaire de la Gironde, les autres populations européennes ont simplement disparu.
Les juvéniles vivent de 10 à 15 ans en eau douce, avec cependant des incursions fréquentes en milieu saumâtre, plus riches en nourriture. Les adultes se nourrissent en mer mais doivent remonter dans le bassin de la Gironde à chaque reproduction.

Des œufs d’esturgeon ou du caviar ?
Des œufs d’esturgeon ou du caviar ?

Reproduction
Comme chez tous les esturgeons, la maturité sexuelle est acquise tardivement, 10 ans chez les mâles et 15 ans chez les femelles. La reproduction se déroule en eau douce, dans les zones graveleuses des rivières. C'est la raison pour laquelle cet animal est menacé : autrefois surpêché pendant sa migration, ainsi que la dégradation de son habitat et les obstacles durant sa remontée ont presque eu raison des dernières populations. Les femelles peuvent pourtant produire plus de deux millions d'oeufs.
Le drame pour les esturgeons c'est que le caviar n'est pas constitué d'oeufs prêts à être pondus mais en réalité d'oeufs pas encore fécondés. Il faut donc tuer la femelle pour le récolter. C'est ainsi qu'il fut toujours fait sur les bords de la Gironde et de la Caspienne. Ne plus sacrifier la génitrice pour récolter l'or noir en lui prenant ses oeufs à l'issue d'une opération chirurgicale serait peut-être une solution pour concilier récolte et maintien des populations.

Comme tous les Acipenséridés, l'esturgeon commun grandit lentement mais sa croissance est néanmoins plus rapide dans les premières années que chez d'autres espèces. Il vit longtemps, l'âge maximal est de 100 ans, et peut atteindre 3,50 mètres pour un poids de 400 kilogrammes.

Où rencontrer des esturgeons communs ?

Ce pauvre animal, qui peuplait autrefois une bonne partie des cours d'eau d'Europe, ne se rencontre plus que dans le bassin de la Gironde (Gironde-Dordogne-Garonne). Les scientifiques tentent d'abord de sauver l'espèce au niveau local avant d'envisager un repeuplement dans toute l'Europe.

Carte d’identité de l’esturgeon commun

Classe: Ostéichtyens (les poissons osseux).
Ordre : Acipensériformes.
Famille : Acipenséridés.
Nom : Acipenser sturio

Article réalisé par Arnaud Filleul.