Eteindre un incendie

Par : Florence Laillat - Dernière modification : 8 novembre 2012 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |
eteindre incendie

Comment éteindre un incendie ?

Pour éviter qu'un incendie naissant ne dégénère en un véritable brasier, quelques gestes simples sont à connaître. Eau, couverture, sable, terre, ou simple couvercle, les moyens diffèrent en fonction de la nature du feu.


Incendie : où et comment faut-il agir ?

Pour éviter qu'un incendie ne se propage, il est essentiel de le priver de l'un de ses trois constituants essentiels :

  • le combustible (gaz, essence, bois, tissu) ;
  • l'oxygène (ou plutôt dioxygène, également appelé comburant par les pompiers) ;
  • l'énergie d'activation, autrement dit l'étincelle.


Si l'étincelle est difficile à maîtriser une fois le feu démarré, les deux autres constituants eux sont a priori contrôlables rapidement lors d'un incendie naissant.

Ainsi, pour circonscrire un incendie dans une zone limitée, il convient d'écarter du départ du feu tout ce qui pourrait s'enflammer , dont en particulier :

  • le tissu ;
  • le bois ;
  • les produits hautement inflammables comme le gaz et l'essence, l'alcool à brûler.


Lorsque le vide est fait autour des flammes, le deuxième réflexe est de priver le feu d'air. Sans le dioxygène contenu dans l'air, le feu s'étouffe tout seul. Pour priver le feu d'air, l'eau est souvent employée, mais il peut aussi s'agir d'une couverture, d'un manteau ou mieux encore du contenu d'un extincteur.

L'eau : une bonne solution pour éteindre un incendie ?

L'eau, c'est bien connu, est le pire ennemi du feu.

L'eau, en entrant en contact avec le feu, s'évapore et forme de minuscules gouttelettes au-dessus du point de chaleur. La vapeur d'eau ainsi créée chasse l'air et prive ainsi le feu de dioxygène. De plus, en devenant vapeur, l'eau absorbe beaucoup d'énergie et donc de chaleur.

L'action de l'eau sur le feu est donc double : l'étouffement et le refroidissement.

Attention : Lorsque les flammes sont causées par un hydrocarbure ou de l'huile, l'eau au lieu d'étouffer a tendance à alimenter le feu. Les hydrocarbures ont la faculté de flotter sur l'eau. La propagation du feu est alors accélérée. Pour éteindre un feu naissant à base d'hydrocarbure, la seule solution est l'étouffement par recouvrement à l'aide de terre, de sable, d'une couverture ou de façon plus sereine avec un extincteur spécifique.

Incendie : un ennemi dangereux

Le feu est un ennemi redoutable qui se propage très vite s'il n'est pas arrêté à temps. Lorsque le feu est naissant, il peut faire l'objet d'une tentative d'extinction par un particulier.

Lorsqu'il commence à s'étendre et que les fumées deviennent incommodantes, le bon réflexe est de procéder au plus vite à l'évacuation des lieux et d'appeler les pompiers.

Chaque année la France enregistre un nombre considérable d'incendies domestiques. En moyenne, un feu se déclare toutes les 2 minutes.

L'incendie reste la troisième cause de mortalité chez les enfants de moins de cinq ans. 800 décès sont déplorés chaque année en France à la suite d'un incendie. Les départs de feu sont localisés pour un tiers dans la cuisine, un tiers dans le séjour et un tiers dans la chambre.

Eteindre un départ de feu dans la cuisine

Dans la cuisine, les friteuses notamment sont à redouter puisqu'elles sont à l'origine d'un grand nombre de départs de feu. Lorsque le feu prend dans une friteuse, le premier réflexe est d'éteindre le gaz. La deuxième action est de priver le feu d'air en plaquant un couvercle sur la friteuse. Deux gestes simples qui peuvent éviter le pire.

Surtout, dans ce genre de feu, ayant comme carburant de l'huile, comme nous l'avons déjà évoqué, n'utilisez jamais d'eau.

Attention : l'huile saute quand elle est enflammée. Le visage et les mains doivent impérativement être couverts avec des chiffons mouillés pour limiter les brûlures.

Eteindre un départ de feu dans une chambre ou le séjour

A la suite d'un court circuit ou d'une cigarette mal éteinte par exemple, un feu peut surgir de façon localisée dans la maison.

Lorsque le départ est dans un contenant comme une poubelle par exemple , il suffit d'asperger le contenant d'eau et de mettre un couvercle pour que le feu s'éteigne.

Lorsque le feu prend dans un matelas ou un tapis, le meilleur moyen pour l'éteindre est de recouvrir les flammes avec une couverture ou un manteau, une chaussure si le feu est de faible ampleur.

L'utilisation d'un extincteur est à réserver pour les feux déjà bien avancés que l'on ne peut étouffer (cas typique des rideaux). La poudre des extincteurs provoque, en effet, de gros dégâts dans une maison. La lance de l'extincteur est à diriger prioritairement sur la base lorsque le feu est au sol et non directement sur les flammes. Attention : la poudre d'extincteur est toxique. Elle ne doit pas être utilisée en direction d'une personne.

Attention : si le feu prend sur les vêtements d'une personne, son premier réflexe est de courir ce qui attise encore plus le feu (apport de dioxygène). Le meilleur geste à faire est d'immobiliser la personne, la coucher au sol et la couvrir d'un manteau ou d'une couverture.

Eteindre un incendie avec un extincteur

L'utilisation d'un extincteur se fait directement sur les flammes à l'origine du feu au plus près des braises.
Il est important de toujours orienter le jet dans le sens du vent pour éviter les retours de produit.

Le bon geste est de procéder en commençant par asperger l'air d'une pression de produit, en dessinant un cercle devant soi. Cela permet de créer un voile devant soi, qui protègera de la chaleur et des risque d'inflammation. Ensuite, utilisez l'extincteur à la base des flammes, essentiellement de gauche à droite, et éventuellement de bas en haut si nécessaire.

Une fois l'incendie maîtrisé, le foyer doit être surveillé de près pour contrer tout retour de flammes. Les extincteurs utilisés ne doivent pas être remis à leur place. Ils doivent être immédiatement confiés à un spécialiste qui se chargera de les remplir et de les remettre en état de marche. Un extincteur doit être révisé périodiquement afin d'être opérationnel en toutes situations.

Important : l'utilisation d'un extincteur est efficace pour éteindre un début de feu. Dès que le feu est important, l'extincteur, qui se vide en quelques pressions, ne sera pas suffisant. Le seul recours dans ce cas est d'appeler les pompiers, en téléphonant au 18.

Différentes classes de feu

Les feux sont différenciés en cinq classes :

  • Classe A : feux produits par des matériaux solides et secs (bois, papier, etc.) ;
  • Classe B : feux produits par des liquides ou des solides liquéfiables (hydrocarbures, essence, produits solvants, etc.). On parle alors de feux gras ;
  • Classe C : feux produits par des gaz (gaz naturel, méthane, propane, etc.) ;
  • Classe D : feux de métaux (sodium, magnésium, limaille ou poussière de fer, etc.). Ces feux ne se déclarent a priori que dans des environnements industriels ;
  • Classe F : feux d'huiles ou de graisses servant à la cuisson d'aliments. Typiquement, c'est le cas de l'huile de friteuse que nous évoquions.


Pour plus d'informations sur les types de feux et les extincteurs correspondants, nous vous recommandons de consulter la page dédiée aux classes de feux et aux extincteurs correspondants rédigé par la société Surlemont Incendie.

Perte de points, permis de conduire...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu