L'euro et les citoyens

L'euro et les citoyens
L'euro et les citoyens
L'euro est devenu la monnaie officielle de l'Union européenne en 1999. Mais ce n'est qu'en 2002 que les citoyens européens ont vu circuler librement les euros. Voici les dates importantes du passage à l'euro.


Que s’est-il passé le 1er janvier 1999 ?

Le 1er janvier 1999, l'euro est devenu la monnaie officielle de 11 Etats de l'Union européenne, mais il ne pouvait être utilisé que sous forme de chèques, virements, cartes bancaires... Les pièces et les billets seront mis en circulation plus tard.

Il a remplacé le franc (qui reste le seul moyen de paiement en espèces jusqu'en 2002) et les monnaies des différents Etats qui ont décidé de participer à l'Union économique et monétaire, à savoir : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, l'Espagne, la Finlande, la France, l'Irlande, l'Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas et le Portugal.
Les parités entre les diverses monnaies et l'euro étaient définitivement fixées : il était alors possible d'utiliser l'euro. La règle du "ni-ni" s'appliquera : "ni obligation, ni interdiction d'utiliser l'euro".

A partir du 4 janvier 1999, les marchés entre banques, les marchés des changes et les marchés financiers de la zone euro basculent à l'euro et le franc n'existera plus pour ces transactions. Les actions, obligations... sont cotées et font l'objet de transactions uniquement en euros.

Que s’est-il passé entre le 1er janvier 1999 et le 31 décembre 2001 ?

Nous étions dans une période transitoire au cours de laquelle coexistaient les 2 monnaies. Le franc a continué donc d'exister jusqu'à cette date, et c'est avec cette monnaie que vous avez continué à faire vos achats. Il était possible de faire ses achats, avec une carte bancaire ou un "chéquier euro" et uniquement auprès des commerçants et des services publics qui l'acceptaient (voir la question "Pouvait-on payer en France en euros dès le 1er janvier 1999 ?").

Que s’est-il passé après le 1er janvier 2002 ?

Le 1er janvier 2002, l'euro (en pièces et billets) a été mis en circulation, et le passage à l'euro a été définitif. Les francs ont disparu rapidement, en quelques semaines. Durant cette période, tous les commerçants étaient tenus d'accepter les paiements en francs aussi bien qu'en euros.
Mais attention, au-delà de la période de quelques semaines durant laquelle s'est effectué l'échange des monnaies, les commerçants n'étaient plus obligés d'accepter les paiements en francs.

Tous les moyens de paiement ont, à ce moment-là, été adaptés à l'euro : les distributeurs automatiques, les nouveaux chéquiers (il n'y avait plus de chéquiers en francs)... Toutes les transactions monétaires ont été converties et libellées automatiquement en euros : relevés de comptes, prêts, contrats d'assurance-vie, salaires, retraites, subventions... La valeur réelle des transactions est restée identique, les termes des contrats n'ont subi aucune modification, seules les références au franc ont été converties en euros.

Peut-on échanger les francs contre des euros ?

A partir du 1er janvier 2002 et pendant une période de plusieurs semaines, il était possible d'échanger vos francs contre des euros. Durant cette période, les 2 monnaies circulaient simultanément. Les derniers billets et pièces en francs ont ainsi été retirés de la circulation, mais la Banque de France a continué d'échanger les billets encore pendant 10 ans, c'est-à-dire jusqu'au 17 février 2012. L'opération d'échange de billets était gratuite.
Il existait des modalités propres à l'échange des billets en francs contre des euros.

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : Gestion du budget