Fibroscopie bronchique

Par : Philippe Colin - Dernière modification : 7 mai 2013 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |

Pour compléter votre lecture :

fibroscopie bronchique

La fibroscopie bronchique

La fibroscopie est une technique qui utilise la transmission d'images par des fibres optiques souples. La fibroscopie bronchique, ou bronchoscopie, consiste à visualiser la muqueuse des bronches et à effectuer des prélèvements de la paroi au niveau des zones suspectes.


Principe de la fibroscopie bronchique

Le fibroscope est introduit par le nez ou la bouche, et il progresse ensuite le long de la trachée et des bronches principales.

Il est nécessaire de s'être abstenu de fumer dans les deux à trois jours qui précèdent l'examen : quand le fibroscope passe dans la trachée, notamment en regard des cordes vocales, une sensation d'étouffement, associée à une toux, peut se révéler gênante, malgré l'anesthésie effectuée à ce niveau. Cette sensation est accentuée si le patient a fumé moins de quarante-huit heures auparavant.

Il est souhaitable d'arriver tout à fait détendu (au besoin, un médicament vous sera prescrit) et il est indispensable d'être à jeun depuis la veille au soir, et d'apporter des radiographies et résultats d'examens éventuellement prescrits.

Effets d'une fibroscopie bronchique

La fibroscopie bronchique est un examen désagréable, parce que le tube pénètre dans les bronches, mais il permet de détecter certains cancers bronchiques à des stades précoces.

Cet examen permet aussi de rechercher des agents infectieux. On réalise pour cela un lavage alvéolaire, qui consiste à injecter de l'eau dans les alvéoles pulmonaires puis à la réaspirer, ce qui permet de recueillir certains germes qui peuvent être situés à distance de l'extrémité du fibroscope.

Il ne faut ni manger, ni boire pendant les deux heures qui suivent l'examen, car il existe un risque de fausse route alimentaire, lié à l'anesthésie : les aliments peuvent passer alors dans la trachée au lieu d'aller dans l'oesophage.

Effets indésirables d'une fibroscopie bronchique

Enfin, il est fréquent que la voix soit légèrement voilée, que l'on crache quelques filets de sang après une fibroscopie bronchique ou que l'on ait un peu de fièvre si un lavage alvéolaire a été réalisé. Si les saignements sont plus abondants, il faut retourner d'urgence voir votre médecin.

Logement, famille, travail...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr