Financer une formation

Toutes les solutions pour financer votre formation professionnelle.
Toutes les solutions pour financer votre formation professionnelle.
Plusieurs solutions permettent de financer sa formation professionnelle, que l’on soit salarié, demandeur d’emploi ou même chef d’entreprise.


Financer sa formation en étant salarié

L’entreprise finance la formation de son salarié après acceptation de son dossier (coût, rémunération et frais annexes : transport, hébergement et restauration) si la formation :

Lorsque la formation se déroule en dehors du temps de travail, le salarié peut percevoir une allocation de formation.

 
Le salarié peut également bénéficier d’un congé de formation :
  • dans le secteur privé, le Congé Individuel de Formation (CIF) : le FONGECIF ou l’OPCA auprès duquel cotise l’entreprise couvre les frais de formation. La prise en charge est totale ou partielle ;
  • dans le secteur public, le Congé de Formation Professionnelle (CFP) : l’agent en formation perçoit une indemnité mensuelle pouvant aller jusqu’à 85% du traitement brut.
Les intérimaires peuvent faire financer leur formation par le Fonds d’Assurance Formation du Travail Temporaire (FAF-TT), dans le cadre du CIF et du DIF. 
 

À noter : la V.A.E. peut s’inscrire dans ces programmes de formation et être financée par l’entreprise et/ou l’OPCA auprès duquel cotise l’entreprise.

Financer sa formation en étant demandeur d’emploi

Le projet de formation doit être validé par un conseiller Pôle Emploi. L’organisme dédié à la recherche d’emploi peut prendre en charge tout ou partie des frais de formation. 

Pour boucler son financement, le demandeur d’emploi peut aussi démarcher d’autres organismes, notamment le conseil général, le conseil régional ou la mairie.
 
Les personnes handicapées peuvent également solliciter l'association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées, l’AGEFIPH.
 
Plusieurs dispositifs au sein de Pôle Emploi permettent aux demandeurs d’emploi de bénéficier d’aides financières et/ou des allocations dans le cadre d’une formation : 
  • l’allocation d’Aide au Retour à l’Emploi Formation (AREF). Elle est réservée aux bénéficiaires de l’allocation d’Aide au Retour à l’Emploi (ARE), dans la limite de leurs droits à indemnisation et quelquefois, au-delà ;
  • la Rémunération de Formation Pôle Emploi (RFPE) ou une rémunération publique de stage si celui-ci est agréé par l’État ou le conseil régional pour les demandeurs d’emploi ne percevant pas l’ARE. 
Les demandeurs d’emploi peuvent aussi faire financer leur formation en utilisant un reliquat de DIF (on parle alors de "DIF portable"). C’est l’OPCA auprès duquel cotisait l’ancien employeur qui prendra en charge le financement de la formation. Un financement complémentaire peut être accordé par Pôle Emploi au titre de l’Aide Individuelle à la Formation (AIF).
 

À noter : l’Aide aux Frais Associés à la Formation (AFAF) permet de couvrir certaines dépenses annexes aux frais de formation.

Financer sa formation pour les actifs non-salariés

Pour financer leur formation, les indépendants, les professions libérales, les chefs d’entreprise peuvent contacter l’OPCA PL auprès duquel ils cotisent.

Les chefs d’entreprises peuvent également s’adresser à l’AGECIFE de leur chambre de commerce et d’industrie.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".