Football : les principales règles

Les règles du football
Les règles du football
Un match de football dure 90 minutes et est composée de deux périodes de 45 minutes (séparées par une mi-temps de 15 minutes). Chaque équipe débute une période sur une moitié de terrain puis la seconde sur l’autre moitié. Pendant cette heure et demie, l’arbitre, aidé de ses assistants en dehors du terrain, siffle des fautes, arrête le chrono, indique la remise en jeu… Bref, il fait appliquer les règles. Nous imaginerons ici une rencontre entre une équipe rouge et une équipe bleue, pour simplifier.


Le hors-jeu

Toujours prise en exemple pour évoquer la complexité du foot à quelqu’un qui n’y connaît rien, la règle du hors-jeu n’est pourtant pas très compliquée. Un joueur de l’équipe rouge sera hors jeu s’il y a moins de deux joueurs bleus (le plus souvent un défenseur et le gardien) entre lui et la ligne de but (ligne sur laquelle se trouvent les cages) au moment où un de ses coéquipiers rouges placé derrière lui sur le terrain lui fait une passe.

Le coup franc

Le coup franc est accordé à l’équipe dont l’un des joueurs a subi une faute hors de la surface de réparation adverse. Il en existe deux types :

  • le coup franc direct, pour sanctionner une faute avec contact physique ou un manque de respect envers un autre joueur : le ballon peut être directement tiré dans le but adverse ;
  • le coup franc indirect, pour sanctionner une faute sans contact physique (pied levé à hauteur de la tête d’un adversaire, par exemple) : le tireur doit d’abord faire une passe à l’un de ses coéquipiers avant que le ballon puisse être tiré dans le but adverse.

Tous les coups francs se tirent avec le ballon posé au sol, immobile. Parfois, selon la distance à laquelle le coup franc est tiré, les joueurs adverses se placent en ligne entre le tireur et les cages en protégeant leurs parties génitales avec leurs mains. On appelle ça "un mur".

Le penalty

Un penalty est accordé à l’équipe bleue lorsque l’équipe rouge commet une faute dans sa propre surface de réparation. Le ballon est alors posé au sol, sur le point de penalty (à 11 m des cages) et un joueur bleu le tire, sans qu’aucun autre joueur ne soit présent dans la surface de réparation.

Le corner

Un corner est une façon de remettre le ballon en jeu quand il a franchi la ligne de but (ligne sur laquelle se trouvent les cages), touché en dernier par un joueur de l’équipe qui défend. Il est tiré depuis un coin du terrain (d’où son autre nom, peu utilisé, de coup de pied de coin), là où sont plantés des drapeaux, par un joueur de l’équipe qui attaque.

La touche

L’arbitre siffle touche quand le ballon franchit la ligne de touche (longueur du terrain). La remise en jeu se fait à l’endroit où le ballon est sorti, par un joueur de l’équipe rouge si celui qui a touché la balle en dernier avant sa sortie est un joueur bleu. Il doit avoir les deux pieds sur la ligne ou en dehors du terrain, tenir le ballon avec ses mains derrière la nuque et le lancer par-dessus sa tête.

Les cartons

Ils punissent les fautes, et sont distribués par l'arbitre. Il en existe deux :

  • le carton jaune est un avertissement. Il sanctionne un joueur qui fait une faute sur un adversaire, qui a un comportement antisportif ou qui conteste les décisions arbitrales, par exemple. Deux cartons jaunes reçus par un joueur dans un même match donnent lieu à un carton rouge ;
  • le carton rouge direct punit les comportements violents ou une faute commise par un joueur en position de dernier défenseur. Le joueur qui en reçoit un est obligé de quitter la partie et de se rendre dans les vestiaires ; son équipe joue alors avec un joueur de moins jusqu’à la fin. Il écope également d’un match de suspension (minimum), c’est-à-dire qu’il ne pourra pas jouer au match suivant.

Les prolongations

Dans certaines compétitions, un match ne peut pas se terminer sur un score nul. Si les deux équipes sont à égalité quand les 90 minutes réglementaires sont écoulées, il y a des prolongations. La partie est "rallongée" de 30 minutes supplémentaires, séparées en deux périodes de 15 minutes, sans pause entre les deux, les équipes changeant seulement de moitié de terrain.

Les tirs au but

Si à la fin des prolongations, les deux équipes sont encore à égalité, elles se départagent alors aux tirs au but. L’arbitre décide de quel côté du terrain ils seront tirés et cinq tireurs par équipe sont désignés. Ils tirent chacun leur tour (un rouge, un bleu, un rouge, un bleu, etc) dans le ballon posé au sol au point de penalty avec pour objectif de mettre le but. Les gardiens des deux équipes se relaient dans les cages (le gardien rouge se place dans les cages quand c’est un joueur bleu qui tire et inversement). L’équipe qui met le plus de buts est qualifiée.

Cet article a recueilli 1 avis. 0% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : plein air