Forsythia : culture et taille

Culture du forsythia
Culture du forsythia
Son abondante floraison, d'un jaune soutenu, dès la sortie de l'hiver, est très précieuse et l'a rendu célèbre. Arbuste incontournable des jardins, le forsythia se cultive très facilement.


Variétés du forsythia

Originaire de Chine et du Japon, le forsythia hybride, de la famille des Oléacées, est un arbuste à feuilles caduques de 1,50 m à 2 m de hauteur. Il forme des buissons érigés très denses qui se couvrent en mars-avril d'une myriade de fleurs jaunes sur les rameaux de l'année précédente. Il en existe plusieurs variétés adaptées à toutes les situations :

  • en sujet isolé ou à palisser : comme "Spring Glory", un forsythia à fleurs jaune soufre, ou encore "Beatrix Farrand" grosses fleurs jaune d'or atteignant 5 m de hauteur ;
  • en haie : "Spectabilis", à grandes fleurs jaunes, "Week End Courtalyn", jaune d'or, ou encore "Lynwood", à pétales arrondis, sont des variétés adaptées aux haies fleuries ;
  • sujets en pots : valable pour certaines variétés de petite taille (80 cm à 1 m), comme "Boucle d'Or", à fleurs jaune soutenu, ou encore "Mêlée d'Or", à fleurs jaune clair, etc. Il existe même des forsythias à végétation tapissante tels que "Marée d'Or" ou encore "Dwarf Prostrata".


Il existe également des espèces à feuillage coloré comme "Karl Sax", ou panaché comme "Golden Times".

Pour certaines variétés, le forsythia peut être utilisé en couvre-sol. Il se marie agréablement avec des arbustes qui fleurissent à la même période tels que, le prunier de Pissard, le cognassier du Japon ou encore le groseillier à fleurs.

Plantation du forsythia

Arbuste très rustique (zone 5-10), le forsythia est très facile à cultiver. Privilégiez une exposition très ensoleillée pour une floraison abondante. Il se plait dans toute bonne terre de jardin, même calcaire, à condition d'être bien drainée.

  • plantez-le d'octobre à mars, de préférence à l'automne, pour un meilleur enracinement ;
  • creusez un trou plus de deux fois le diamètre du conteneur ;
  • en haie, laissez un espace de 1,50 m au minimum entre deux sujets. Insérez ensuite la motte humide dans chaque trou puis rebouchez et tassez ;
  • arrosez modérément jusqu'au printemps.

Taille du forsythia

La taille du forsythia doit toujours être très modérée. Réalisée juste après la floraison, elle se limite les premières années à un nettoyage en supprimant les grandes tiges grêles ou mal placées. Le but étant d'aérer l'arbuste et d'assurer son développement harmonieux.

Par la suite, il suffit de tailler les extrémités des rameaux tous les 2 ans afin de provoquer des ramifications latérales et de supprimer les vieilles branches.

Ennemis et maladies du forsythia

L'arbuste est parfois attaqué par la galle du forsythia et le pourridié, plus rarement par les araignées rouges. Traitez, selon le type de parasite, avec un antifongique, un insecticide ou un acaricide.

Multiplication du forsythia

La bouture de l'hortensia en trois étapes
La bouture de l'hortensia en trois étapes

Le forsythia se se multiplie naturellement lorsque ses rameaux arqués retombent à terre. Il est alors très facile de détacher un rejet de la plante-mère et de le replanter directement dans un sol léger.

Il est aussi possible de le bouturer en septembre-octobre à partir de tiges semi-aoûtées (bases dures et pointes tendres et encore en croissance) :

  • choisissez les plus beaux rameaux, coupez des tiges de 20 cm de longueur, ôtez les feuilles du bas ;
  • replantez dans une terre aérée formée d'un mélange de sable et de terreau à 2 cm de profondeur ;
  • arrosez bien jusqu'au printemps suivant ;
  • attendez l'automne et la chute des feuilles pour transplanter les boutures à leur emplacement définitif.