> NOS SERVICES PRATIQUES
 
 

Glycémie et diabète

Par : Sonia Renar - Dernière modification : 15 janvier 2014 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |
Mots clés : |
glycémie

La glycémie

La glycémie est la quantité de glucose contenue dans le sang. On définit le glucose comme un sucre produit par la dégradation des glucides qui sont apportés par l'alimentation. C'est sous cette forme que les cellules de l'organisme peuvent l'utiliser - en particulier, celles du cerveau. Le glucose a pour rôle de fournir l'énergie aux cellules, et participe ainsi au bon fonctionnement de l'organisme. C'est le carburant principal du corps. Lorsque le métabolisme du glucose est perturbé, c'est là qu'apparaissent certaines maladies, dont la plus courante est le diabète.


Taux de glycémie

Le taux normal de la glycémie à jeun est compris entre 0,7 et 1,1 g/l. Il peut monter jusqu'à 1,4 g/l, 2 heures après un repas. La glycémie évolue au cours de la journée. Pour plusieurs raisons, il peut arriver qu'elle soit particulièrement basse : vous souffrez alors d'hypoglycémie. Ses symptômes sont faciles à reconnaître :

  • vertiges ;
  • sueur ;
  • tremblements ;
  • faiblesse ;
  • palpitations.

Cependant, il est plus fréquent de présenter une hyperglycémie. Si lors de votre prise de sang, votre taux de glycémie dépasse 1,1 g/l à jeun, on estime que vous présentez un état prédiabétique. Si le taux est supérieur à 1,26 g/l à jeun, vous êtes alors considéré comme diabétique. 

Diabète de type 2

La quantité de glucose dans le sang doit rester stable, et ce, malgré les variations liées à des apports épisodiques de nourriture dans la journée. C'est le pancréas qui a pour rôle de réguler la quantité de glucose qui est contenue dans le sang grâce à la sécrétion d'une hormone bien connue : l'insuline.

Lorsque vous commencez à souffrir de diabète, cela signifie que vous êtes sujet à une hyperglycémie constante ainsi qu'à des épisodes d'hypoglycémie. Un médecin prescrit un traitement médicamenteux, mais il convient également de savoir gérer les variations glycémiques, grâce notamment à une bonne hygiène alimentaire.

Les régimes conseillés, dans ce cas, sont les régimes à faible index glycémique.  

Index glycémique

L'indice glycémique (ou IG) est une méthode de classement des aliments en fonction de la vitesse avec laquelle ils sont assimilés. Plus ils sont digérés rapidement, plus ils entraînent une hausse rapide de la quantité de sucre dans le sang. Cela signifie que plus l'index glycémique d'un aliment est élevé, plus la glycémie augmente.

Dans le traitement du diabète, ainsi que sa prévention, on conseille d'opter pour des aliments à faible indice glycémique, c'est-à-dire ceux qui sont digérés le plus lentement. Rappelez-vous que plus un aliment est industriel et raffiné, plus son indice glycémique est élevé. À l'inverse, plus un aliment est naturel et contient de fibres, plus son IG est bas.

Notez qu'il existe un nouveau dispositif dans le traitement du diabète insulino-dépendant, qui est une pompe à insuline. Il s'agit d'un appareil léger qui délivre une dose d'insuline en continu. Pour plus d'informations, consultez ce lien.


Retrouvez sur Google+

Logement, famille, travail...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr