Graine de Kamut

Le graine de Kamut
Le graine de Kamut
La graine de Kamut est une cousine du grain de blé. Elle est issue d'une agriculture respectueuse de l'environnement et peut être utilisée à de nombreuses occasions.


Origine du Kamut

Le Kamut est le nom sous lequel est commercialisé le blé de Khorasan. Ce grain était déjà cultivé il y a 5000 ans en Mésopotamie. En vieil égyptien, « kamut » veut dire « blé » et « âme de la terre ».
On raconte que c'est un pilote de l'US Air Force qui l'aurait ramené d'Egypte en 1948. Il en aurait donné à un ami qui aurait confié la culture à son père, fermier. Malgré d'assez bonnes récoltes et une tentative de diffusion, la graine tomba peu à peu dans l'oubli.
Au cours des années 80, un ingénieur agronome et biochimiste redécouvrit les propriétés de ce grain. Avec son père, ils décident de développer l'exploitation de cette graine et dépose le nom de « Kamut ».
Cette appellation a été déposée en 1990 auprès du ministère américain de l'agriculture. Il garantit que le blé a été produit en respectant un cahier des charges strict.
Pour la France, la graine de Kamut est uniquement cultivée en agriculture biologique donc son coût est assez élevé.

Propriétés de la graine de Kamut

La graine de Kamut est deux à trois fois plus grosse que le grain de blé dur.
Elle est reconnue pour ses grandes valeurs nutritives : elle contient 20 à 40 % de protéines de plus que dans le blé dur, et plus d'acides gras non saturés, de glucides, de lipides et de potassium. Avec 359 calories pour 100g, sa richesse en sélénium aide à combattre l'apparition des maladies cardio vasculaires. C'est aussi un aliment anti-fatigue grâce à sa teneur en magnésium et en zinc.
Le kamut est plus digeste que le froment et est souvent mieux toléré par les personnes allergiques.

Utilisation et préparation du Kamut

On peut trouver le Kamut sous forme de grains, de boulgour, de semoule, de flocons ou de farine. Il peut facilement remplacer le blé dans la préparation des pains, biscuits, gâteaux, crêpes et pâtes alimentaires, et il se cuisine comme du riz.
Le Kamut peut ainsi remplacer le blé avec bénéfice : la qualité de sa farine facilite le pétrissage, ses qualités nutritionnelles sont indéniables.
Enfin, le Kamut aurait un goût approchant celui de la noix ou de la noisette, légèrement beurré et un peu sucré.