Comment savoir si un grain de beauté est cancéreux ?

Surveiller ses grains de beauté
Surveiller ses grains de beauté
Les cancers de la peau ne cessent de progresser. Dans 20% des cas, le mélanome apparaît sur un grain de beauté déjà existant. Alors comment repérer les lésions suspectes ? Quelle conduite faut-il tenir vis à vis de ses grains de beauté ?


Observez votre peau, surveillez vos grains de beauté

S’ils sont diagnostiqués à temps, 90% des cancers de la peau peuvent être soignés. Certains grains de beauté doivent donc être surveillés avec attention. Méfiez-vous en s’ils sont :

  • nombreux (plus de 50) ;
  • larges (+ de 5 mm) et irréguliers ;
  • de couleur non homogène.


D’autres facteurs de risques sont également à prendre en compte. Soyez notamment vigilant si vous avez :

  • la peau claire ;
  • de nombreuses tâches de rousseur ;
  • régulièrement des coups de soleil et ne bronzez pas ou peu ;
  • reçu des coups de soleil sévères pendant l’enfance ou l’adolescence ;
  • vécu longtemps dans un pays de forte exposition solaire ;
  • des antécédents de mélanome ou autre cancer de la peau dans votre famille.

Comment surveiller vos grains de beauté ?

Si vous êtes une personne "à risque", pensez à :

  • effectuer un auto-examen de la peau chaque trimestre, en observant bien toutes les parties de votre corps, de la tête aux pieds ;
  • vous faire examiner par un dermatologue une fois par an.

Entre temps, si vous avez repéré une lésion ou un grain de beauté suspect, parlez-en à votre médecin traitant. Celui-ci pourra vous renseigner et vous dirigera si nécessaire vers un dermatologue.

Signes qui doivent vous alerter

20% des mélanomes cutanés apparaissent sur des grains de beauté déjà existants. Alors comment faire la différence entre un grain de beauté et un mélanome ? Voici les trois éléments à retenir :

  • Repérez le grain de beauté différent. Celui qui n’est pas comme les autres doit attirer votre attention ;
  • Soyez vigilant à tout changement et méfiez-vous si une nouvelle tâche brune apparaît sur votre peau ou si un grain de beauté change rapidement d’aspect (forme, taille, couleur ou épaisseur) ;
  • Souvenez-vous de la règle ABCDE :

A comme Asymétrie : attention aux grains de beauté de forme ni ronde ni ovale et dont les couleurs et les reliefs ne sont pas réguliers.
B comme Bords irréguliers : méfiez-vous de ceux aux bords déchiquetés ou mal délimités.
C comme Couleur non homogène : la présence désordonnée de plusieurs couleurs (noir, bleu, marron, rouge ou blanc) est un signe suspect.
D comme Diamètre : une lésion susceptible d'être un mélanome a généralement une taille supérieure à 6 mm.
E comme Evolution : surveillez tout changement rapide de taille, de forme, de couleur ou d'épaisseur de vos grains de beauté.

Un ou plusieurs de ces signes ne signifie pas que vous avez un cancer de la peau mais justifie de consulter sans attendre.

Retirer un grain de beauté

Il est assez facile de retirer un grain de beauté qu'il présente un risque de mélanome ou bien simplement une gêne esthétique. Cependant, il est indispensable de consulter un dermatologue qui prendra alors la décison de retirer ou non le grain de beauté.

Il existe plusieurs méthodes pour retirer un grain de beauté :

  • l'excision simple : le grain de beauté est retiré à l'aide d'un bistouri. Le médecin réalise ensuite des points de suture profonds et d'autres superficiels ;
  • le "shaving" : le médecin "rase" le grain de beauté en surface à l'aide d'un bistouri. Il arrive que le grain de beauté repousse ;
  • le laser : il est possible de brûler les grains de beauté au laser.

Toutes ces opérations se déroulent sous anesthésie locale. Elles sont pratiquées par un dermatologue ou bien un chirurgien plastique.

Chaque opération laisse une cicatrice qui peut disparaître avec le temps selon l'âge du patient, la taille du grain retiré et la zone du corps concerné.