Greffoirs, couteaux et ciseaux : tout savoir sur les outils qui coupent

Utiliser des ciseaux et des couteaux dans le jardin
Utiliser des ciseaux et des couteaux dans le jardin
Cueillir, greffer, bouturer… Bien souvent, le jardinier amateur ne sait pas quel instrument utiliser pour ces petits travaux délicats. Faire le bon choix devient impératif pour ne pas couper à tort et à travers.


Généralités sur les outils de coupe

Si le couteau de poche rend toujours service au quotidien pour les petits travaux de coupe, en revanche certaines tâches plus élaborées ou plus précises comme la greffe ne peuvent être remplies que par des outils spécifiques.

Il serait dommage d’endommager ses plantes alors que des instruments de qualité ont depuis longtemps fait leurs preuves ! Lorsqu’il s’agit de couper, mieux vaut y voir clair et bien savoir à quoi le petit outil est destiné : cueillette, vendanges, roseraie…

Les petits couteaux

Couteau © Forge de Laguiole
Couteau © Forge de Laguiole

Un bon jardinier ne se sépare jamais d'un bon petit couteau "à tout faire" : couper de la ficelle, du raphia, un morceau de tuyau d'arrosage, des racines, une branche...

Choisissez un couteau à lame repliable, en inox ou en acier au carbone, de préférence plus robuste que les canifs ordinaires. Veillez à toujours bien aiguiser votre lame.
 

Les couteaux-serpettes

Le premier outil du jardinier fut le couteau-serpette, à lame recourbée, destiné à couper les petites branches d’arbres et à greffer la vigne.

Aujourd’hui, il sert tout autant pour greffer les arbres fruitiers, nettoyer les plaies de taille, mais aussi pour couper les fleurs…, et fait partie de la panoplie de tout bon jardinier.
 

Les greffoirs

Greffoir © Victorinox
Greffoir © Victorinox

L’écussonnage, greffe la plus courante, est une opération précise et délicate qui nécessite un petit couteau à lame courte et très tranchante spécialement adaptée : le greffoir.

Il en existe de nombreuses sortes : à lame droite, recourbée, biseautée, à tranchant rectiligne, arrondi, avec ou sans spatule (destinée à décoller l’écorce).

Les couteaux-scie

Scie © Opinel
Scie © Opinel

Pour sectionner un rameau ligneux, une petite branche d’arbuste, du bois sec, le couteau-scie est très pratique.

Avec sa petite lame aux dents aiguisées de 10 à 20 cm de longueur environ, la coupe est nette, régulière, comme avec une grande scie.
 

Les ciseaux à fleurs

Ciseaux à fleurs © Le Prince Jardinier
Ciseaux à fleurs © Le Prince Jardinier

Pour faire de beaux bouquets de roses, l’utilisation d’une paire de ciseaux spéciaux est requise. La lame est conçue spécialement pour coincer la tige avant de la sectionner, mettant ainsi la fleur coupée à disposition de l’autre main sans risquer de se piquer avec les épines.

Les désherbeurs

Désherbeur racine © Le Prince Jardinier
Désherbeur racine © Le Prince Jardinier

Dans la pelouse, les massifs, les allées, de nombreuses mauvaises herbes comme le pissenlit ou le plantain prospèrent grâce des racines profondes.

Pour les extraire, l’arrachage est préférable mais il existe des outils spéciaux très pratiques. Certains modèles trapus servent à arracher les grosses racines et d’autres, longs et fins, à éclaircir les interstices entre les dalles.
 

Mini-cisailles

Mini-cisaile © Outils-Wolf
Mini-cisaile © Outils-Wolf

Recommandée pour la taille des buis, l'entretien des plantes vivaces, de la pelouse, etc..., cette petite cisaille à main est légère et permet des finitions précises et soignées.

Les lames, non croisées, font ressort pour une taille sans effort, d'une seule main.