Grippe A H1N1 : quel masque utiliser ?

Choisir un masque contre la grippe A
Choisir un masque contre la grippe A
Pour éviter la transmission du virus de la grippe A H1N1 par les voies respiratoires, il est recommandé de porter un masque. Quels sont les masques les plus adaptés et comment choisir entre masques anti-projections et masques FFP2 ?


Différents types de masques

Il existe deux types de masques :

  • des masques fins dits masques anti-projections ou chirurgicaux. Ces masques doivent être portés par les personnes malades, dès les premiers symptômes grippaux pour limiter la contagion de l'entourage. Pour un prix de 25 centimes l'unité, ils protègent pendant environ 4 heures ;
  • des masques plus épais dits masques FFP2 (pour Filtering Facepiece Particles de type 2) ou masques filtrants. Ils sont réservés aux professionnels, non malades, amenés à être au contact des malades pendant la pandémie (personnel de santé et des services de secours). Pour un prix de 1 à 2 € l'unité, ils protègent entre 3 et 8 heures.


Les premiers évitent les projections, les seconds évitent l'inhalation des particules responsables de la transmission de la grippe A H1N1.

La taille des masques est standard. Cependant, il existe des masques pédiatriques anti-projections pour les enfants âgés entre 1 et 12 ans.

Comment se procurer des masques anti-grippe?

Les masques anti-projections sont distribués gratuitement en pharmacie sur présentation d'une ordonnance délivrée par son médecin traitant. En France, un stock d'un milliard de masques est assuré par l'État.

Dans le cadre du plan de continuité, il est conseillé aux entreprises, notamment celles où les professionnels sont en contact direct et prolongé avec le public, de se procurer des masques FFP2. C'est l'employeur qui est responsable de l'achat et la distribution de ces masques dans son entreprise.

Comment utiliser les masques anti-virus?

Bien qu'hypoallergénique, l'utilisation d'un masque FFP2 est déconseillée aux personnes ayant des problèmes respiratoires. Dans ce cas, consultez votre médecin traitant qui saura vous proposer des solutions alternatives.

Pour assurer une protection efficace :

  • chaque masque doit être présenté en sachet individuel pour garantir l'absence de pré-contamination ;
  • le masque doit être complètement déplié et correctement ajusté sur le visage ;
  • il ne doit pas y avoir d'espace entre le masque et la peau au risque de supprimer toute protection. Soyez vigilant si vous avez une moustache ou une barbe qui pourrait gêner l'étanchéité ;
  • ne touchez pas le masque une fois installé pour ne pas le détériorer ou le contaminer avec vos mains ;
  • lorsque la limite du temps de protection du masque est atteinte, il faut le retirer, le jeter dans une poubelle hermétique, se laver les mains et mettre un nouveau masque. Si le masque est retiré avant la fin du temps de protection théorique, il est déconseillé de le remettre.

A savoir

Les masques doivent porter toutes les indications imposées par l'Union Européenne à savoir le nom du fabricant, le marquage CE ainsi que la référence et la classe d'efficacité du masque (ex : FFP2).

Les masques avec soupapes sont à déconseiller car celles-ci peuvent laisser passer le virus.

Avec ou sans masque, respectez toujours les consignes élémentaires d'hygiène comme se laver les mains régulièrement au savon ou les désinfecter avec du gel nettoyant.