Groseilles : planter, cultiver, récolter

Par : Patricia Phillips - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
Mots clés : | | |
plantation culture recolte groseille

Planter, cultiver, récolter des groseilles

D’origine assez incertaine, ce fruit aux couleurs variées a fait son apparition en France au XVe siècle. Aujourd’hui, sa principale production vient d’Europe de l’Est. Très rustique, cet arbuste apprécie les hivers rigoureux. De nature conciliante, il demande peu d’entretien et ses fruits émerveilleront vos papilles durant tout l’été.


Plantation des groseilles : préparation du terrain

Les groseilliers aiment les sols riches en humus et bien drainés. Si vous habitez au nord de al Loire, choisissez un emplacement bien ensoleillé. Dans les régions méridionales, préférez un endroit modérément ensoleillé.

Cette plante craint la sécheresse du fait de son enracinement superficiel.

Méthode de culture des groseilles

La meilleur période pour planter un groseillier est l’automne. On le plante généralement racines nues.

Creusez un trou d’une profondeur supérieure à la taille des racines. Coupez celles qui sont abimées puis hydratez-les dans un mélange eau/terre avant de planter. Après avoir rebouché le trou, arrosez abondamment.

Une distance d’environ 1 mètre entre chaque plantation est à prévoir.

Cette plante nécessite une taille sévère durant l’hiver.

Un groseillier bien traité dure entre 12 et 15 ans.

Quand et comment récolter les groseilles

Les fruits arrivent à maturité entre deux mois à trois mois après la floraison, cela dépend des espèces plantées. Généralement la cueillette qui à lieu de Juin à Août se pratique à l’aide d’un sécateur. Les baies sont à manipuler avec douceur afin de ne pas altérer la récolte.

Conserver votre récolte

Il est préférable de consommer les groseilles de suite.

Néanmoins, vous pourrez les conserver dans le bac à légumes de votre réfrigérateur deux jours maximum.

La congélation reste la méthode de conservation la plus efficace.

Vertus culinaires et thérapeutiques de la groseille

La groseille est très peu calorique, environ 30 calories pour 100g.

Outre les délicieuses gelées et confitures, on la retrouve dans de nombreuses préparations culinaires sucrées comme les crumbles, clafoutis, coulis mais également salées tels les sauces acidulées qui agrémentent si bien les gibiers par exemple.

Sa grande teneur en vitamine C est équivalente à celle de la clémentine. La groseille favorise la bonne fluidité du sang et a un effet protecteur sur les capillaires.

Faites vos confitures et gelées très rapidement après la cueillette. En effet, la pectinase (un enzyme naturel) va agir sur les pectines de la groseille et diminuer leur pouvoir gélifiant.


Pour égrener vos groseilles, servez vous d’un peigne à grosses dents ou d’une fourchette.


Afin de préserver votre récolte, n’hésitez pas à poser des filets sur les arbustes. Les oiseaux raffolent de ces petites baies !


Les groseilles blanches sont moins acides que les rouges et les roses sont les plus parfumées.


 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr