Créer des haies argentées

Haie argentée
Haie argentée
Les arbustes à feuillage gris, duveteux ou argenté ne sont pas si courants au jardin. Ils sont utiles pour redonner un peu de clarté à une zone sombre ou pour former des haies défensives au bord de la mer.


Généralités sur les haies argentées

Les arbustes à feuillage argenté sont parfaits pour réveiller les zones sombres du jardin ou à l’arrière de massifs un peu ternes.

Les haies persistantes seront bien sûr parfaites en prévision de l’hiver, mais n’oubliez pas les espèces caduques brillamment fleuries au printemps… Elles valent plus que le coup d’oeil !

Beaucoup de ces arbustes s’adaptent aux expositions et terrains les plus inhospitaliers, en particulier en bord de mer (climat atlantique) ou si votre terrasse ou balcon en hauteur est fortement exposée....

Dans tous les cas, vous pourrez les marier avec des plantes vivaces de couleurs vives, vous serez largement récompensés !

Haie libre ou taillée

Pour créer votre haie, vous aurez le choix entre des haies taillées ou des haies libres, ces dernières étant beaucoup plus simples à entretenir.

N’oubliez pas que chaque espèce a ses propres exigences en matière de taille, d’arrosage, de prévention des maladies.

Dans tous les cas, choisissez des plantes qui sont bien adaptées à votre climat.

Haies coupe-vent

Elaeagnus angustifolia
Elaeagnus angustifolia

Voici différentes espèces de haies résistant au vent :

  • Elaeagnus angustifolia (olivier de Bohème) : très souvent utilisé en haie brise-vent sur le littoral, cet arbuste (ou petit arbre) caduque originaire du Proche-Orient est touffu et dense. De 2 à 8 m de hauteur, ses feuilles vert grisâtres à revers argenté et à extrémités épineuses sont garnies d’écailles en forme d’étoiles. D'avril à mai apparaissent de petites fleurs jaunes qui exhalent une forte odeur miellée et qui attirent les abeilles, puis en août des petites "olives" jaunâtres brillantes. Très rustique, il résiste à la sécheresse, au vent et aux sols salés mais a besoin du plein soleil. Une petite taille de fin d’hiver lui permet de développer de nouvelles pousses argentées ;
  • Olearia macrodonta : les feuilles persistantes de cet arbuste (ou petit arbre) ressemblant à celles du houx sont vert glauque (ou foncé) dessus, feutré de blanc dessous. Ses jolies fleurs en corymbes qui apparaissent en juillet-août sont odorantes, blanches à centre blanc rougeâtre. Il est très utilisé comme brise-vent en bord de mer et peut atteindre 4 m de hauteur. Assez rustique, il peut supporter de courtes gelées l'hiver mais doit être paillé. Placez-le dans un lieu ensoleillé. Un sol léger, même calcaire, lui convient mais il craint la sécheresse. Après la floraison, taillez-le légèrement pour rééquilibrer le port de la plante ;
  • Arroche marine (Atriplex halimus) : appelé aussi épinard de mer ou pourpier de mer, cet arbrisseau persistant se développe dans des régions arides et salines. Abondant sur le littoral méditerranéen, il forme de belles haies brillantes de 1 à 2 m de hauteur. Son feuillage vert cendré à blanc argenté est coriace et couvert d’écailles avec des petites fleurs insignifiantes. Il pousse en sol bien drainé, même sableux, en situation ensoleillée de préférence. Il est très rustique, supporte les embruns et la sécheresse et se taille bien. Il se multiplie aisément par division des rejets.

Haies fleuries et à baies décoratives

Spiraea x cinerea Grefsheim
Spiraea x cinerea Grefsheim

Voici une liste de différentes espèces d'arbustes fleuris :

  • Spirea x cinerea ‘Grefsheim’ : cette variété est un arbuste caduque qui forme de beaux buissons fleuris au printemps. De 1 m de hauteur, il possède des branches arquées aux extrémités et montre un beau feuillage vert clair, fin et dense avec des poils soyeux au-dessous. Sa floraison précoce de printemps est spectaculaire : tous les rameaux sont alors couverts de fleurs abondantes, blanc pur à centre rosé, formant un nuage léger. Les spirées sont des plantes sans problème. Rustiques, elles se plaisent mieux en plein soleil, mais tolèrent une ombre légère. Elles demandent un sol fertile et frais, mais sans excès d'humidité ;
  • Ilex aquifolium 'Argenteomarginata' : ce houx conduit en haie peut habiller votre jardin comme aucun autre arbuste à feuillage persistant. Ses feuilles panachées sont vertes, marginées de blanc, rose pourpré à la base ; ses tiges sont vertes, rayées de crème ; de plus il produit de nombreuses baies rouge vif qui durent tout l’hiver. Un arbuste rare ! Rustique, il se contente d’un sol ordinaire, pas trop sec à frais, a besoin d’une exposition au soleil ou à mi-ombre. Cet arbuste à croissance très lente peut atteindre 6 à 10 m, mais il supporte éventuellement la taille en début de printemps.

Haies basses

Brachyglottis greyi (taillé en boule)
Brachyglottis greyi (taillé en boule)

Certaines espèces peuvent former des petites haies basses avec un joli feuillage argenté illuminant un talus, une pente aride. Très résistantes aux intempéries, elles ne sont pas rebutées par le sable du littoral :

  • Brachyglottis greyi, autrefois appelé séneçon gris, est un arbuste étalé (de 60 cm à 1,80 m) à feuillage persistant duveteux, gris vert coriace et au revers blanc couvert de fleurs en capitules jaune d’or au printemps. Un peu frileux (il est originaire de Nouvelle-Zélande), protégez-le en hiver ;
  • Eucalyptus gunnii : peu connue, cette espèce naine (de 15 à 20 cm) à croissance très rapide possède des feuilles persistantes rondes, puis allongées, de couleur gris vert bleuté très décoratives.