Fatigue, frilosité, prise de poids et constipation : principaux symptômes de l'hypothyroidie

Fatigue et hypothyroidie - © xyhealth.com
Fatigue et hypothyroidie - © xyhealth.com
L'hypothyroidie est due à un dysfonctionnement de la glande thyroïde. Ses principaux symptômes sont une fatigue chronique, une frilosité inhabituelle, une prise de poids inexpliquée ainsi qu'une constipation rebelle. Elle est essentiellement féminine mais touche également les hommes. L'hypothyroidie est une maladie qui est très bien prise en charge lorsqu'elle est diagnostiquée rapidement. 


Thyroide : à quoi sert-elle ?

C'est une glande en forme de papillon située sous la pomme d'Adam. Elle a un rôle essentiel dans plusieurs fonctions de l'organisme.  Elle est sous l'influence directe de l'hormone TSH qui est sécrétée par l'hypophyse (glande située sous le cerveau). La thyroide est impliquée dans la régulation :

  • du métabolisme ;
  • du rythme cardiaque ;
  • de l'humeur ;
  • de la température corporelle ;
  • de la croissance.

La glande thyroide sécrète deux hormones : la T3 et la T4. Lorsqu'elle présente un dysfonctionnement, certains symptômes se manifestent alors. 

Symptômes

Les symptômes les plus souvent rencontrés dans l'hypothyroidie sont :

  • fatigue chronique ;
  • problèmes de concentration ;
  • constipation ;
  • frilosité ;
  • prise de poids ;
  • peau sèche ;
  • cheveux secs et cassants ;
  • visage gonflé (surtout le matin) ;
  • voix rauque ;
  • douleurs musculaires et crampes ;
  • syndrome du canal carpien ;
  • règles irrégulières ;
  • baisse de la libido ;
  • dépression ;
  • trouble du rythme cardiaque.

TSH : son dosage dans le diagnostic de l'hypothyroidie

Le diagnostic de l'hypothyroidie est relativement facile à l'heure actuelle. Il consiste en une simple prise de sang au cours de laquelle on dose l'hormone appelée TSH. Le taux normal de TSH est d'environ 1,3 à 1,4 mUI/l. Si vous présentez un taux élevé de TSH, cela signifie que votre thyroide ne produit pas suffisamment d'hormones et que vous souffrez d'hypothyroidie. Cette pathologie va de la forme la plus légère (TSH inférieure à 4 mUI/l) à la forme la plus grave. Il arrive que l'on procède également au dosage de l'hormone T4 afin d'évaluer la gravité de la maladie et d'établir ainsi un diagnostic plus précis.

Il est à noter que durant la grossesse, les normes du dosage de la TSH changent.

Traitement

Le traitement médicamenteux de l'hypothyroidie est la prescription de lévothyroxine. Cette molécule est une hormone de synthèse qui joue le même rôle que l'hormone T4, dont la quantité est insuffisante dans le corps.