Installer une clôture en bois

Par : Michel Bernard - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |
Difficulté :

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur l'aménagement du jardin
clôture lattes bois

La clôture en bois a aussi un rôle décoratif

Bien plus belles (et naturelles) que le sempiternel grillage, les clôtures en bois peuvent jouer un grand rôle décoratif au jardin. Robustes ou légères, leur installation doit être réalisée dans les règles, mais ne pose guère de difficultés.


Points à prévoir avant la pose

clotures panneaux
Clôture en bois

Envisagez d'abord le rôle de votre clôture : sera-t-elle destinée à délimiter le pourtour de la propriété, à simplement séparer deux zones du jardin ? Devra-t-elle empêcher tout franchissement et même tout regard ? La hauteur et l'épaisseur de la clôture doivent être adaptées à vos besoins de sécurité et d'intimité.

Il existe de nombreux types de clôtures : en rondins, en planches, à lattes (horizontales ou verticales, jointives ou ajourées, à croisillons...), à panneaux pleins (type claustra). Vous pouvez la fabriquer vous-même à l'aide de matériaux achetés ou récupérés, ou acquérir en magasin de bricolage une clôture en kit prêt-à-poser.

Veillez à la pérennité de la clôture : choisissez un bois imputrescible (chêne, châtaignier) ou un résineux traité de classe III ou IV contre le pourrissement et les attaques des insectes. Peignez-la ou lasurez-la tous les 5 ans, de la couleur de votre choix.

Renseignez-vous auprès de votre mairie sur les hauteurs de clôture obligatoires fixées dans votre commune ou votre lotissement.

NB : poser une clôture sur un terrain en pente peut être problématique, vous devrez être un bon bricoleur.

Retenez également que les bois extérieurs demandent un entretien régulier. Pour en savoir plus, consultez notre fiche L'entretien des bois extérieurs.

Délimitation de la clôture

Délimitez la position de votre clôture à l'aide d'un cordeau tendu.

Marquez l'emplacement des poteaux (un poteau tous les 3 mètres) et des jambes de force (1 jambe par extrémité, 2 pour un angle).

Pour vérifier que tous vos poteaux sont à la bonne hauteur, tendez un cordeau qui vous servira de guide.

Creusez à la bêche les trous de scellement des poteaux de 50 cm de profondeur et de 30 x 30 cm de côté minimum. Garnissez le fond des trous avec des graviers, qui assureront le drainage de l'eau de pluie.

Placement des poteaux

Positionnez les poteaux dans les trous en les calant avec des pierres.

Réglez bien l'aplomb avec un niveau à bulles et vérifiez que tous les poteaux sont à la même hauteur.

Equipez les poteaux d'angle d'une jambe de force : il s'agit d'un piquet fixé sur le premier dans le sens de la clôture, aux 2/3 de sa hauteur visible, incliné de 45° environ par rapport au sol.

Scellement des poteaux

sceller poteau béton
Scellez les poteaux dans du béton

Scellez les poteaux avec du béton (1 part de ciment, 1 part de sable et 2 parts de gravier). Une fois le béton coulé dans les trous de scellement, vérifiez que vos poteaux sont d'aplomb avant qu'il prenne. Laissez sécher 24 heures.

Pose des lattes et traverses

poser traverses lattes
Posez les traverses et les lattes sur les poteaux

Une fois le béton sec, posez les traverses, les lattes ou les panneaux sur les poteaux (selon le type de clôture) en les clouant ou les vissant à l'aide d'une perceuse-visseuse. Les panneaux se fixent à l'aide d'équerres qui assurent la solidité de l'ensemble.

Vous pouvez aisément réaliser une clôture à l'aide d'échalas en bois imputrescible (châtaignier) réunis par du fil de fer. La méthode de pose est très simple : il suffit d'enfoncer les poteaux dans la terre.



La plupart des clôtures en kit peuvent être installées sur un support de béton, à l'aide de plaques métalliques et de vis.


 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr