Advertisement
 

Installer un détecteur de fumée chez soi

Par : Caroline Boithiot - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
Difficulté :

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur les détecteurs de fumée
installer detecteur fumee

Installer un détecteur de fumée

Depuis le décret du 10 janvier 2011, tous les logements devront être équipés d'au moins un détecteur de fumée d'ici le 8 mars 2015.


Installer un détecteur est très simple : 2 vis sont suffisantes. La grande question est de savoir où le poser.


Dans quelles pièces installer un détecteur de fumée ?

Posez un détecteur-avertisseur autonome de fumée (DAAF) par chambre occupée ou à proximité pour pouvoir entendre l'alarme. En effet, la majorité des incendies meurtriers ont lieu pendant la nuit.

Installez un détecteur dans les chambres où dorment des fumeurs, car le risque d'incendie augmente.

Placez aussi un détecteur dans les escaliers ou les couloirs : ils donnent souvent sur plusieurs pièces, et en cas d'incendie, la fumée s'y engouffre comme dans une cheminée.

Vous pouvez également placer un détecteur dans chaque pièce où se trouvent des appareils électriques (salon, bureau...).

N.B : attention à ne pas placer un détecteur dans la cuisine, à proximité des zones de cuisson, qui pourraient déclencher le détecteur de fumée de manière intempestive, à chaque préparation de repas, ni dans la salle de bain à cause de la vapeur d'eau.

A quel endroit installer un détecteur de fumée ?

La fumée s'élevant dans les airs, vous devez poser les détecteurs-avertisseurs de fumée au plafond, de préférence au milieu de la pièce.

Fixez-les à plus de 60 cm des angles : en effet, la fumée atteint les coins en dernier, une fois qu'elle s'est répandue dans toute la pièce. Et pour qu'il soit efficace, le détecteur doit se déclencher rapidement, dès le départ du feu.

Posez au moins un détecteur par étage et placez en un tous les 7 mètres dans un couloir.

Où ne pas installer de détecteurs de fumée ?

Evitez les pièces dont la température est inférieure à 4 °C ou supérieure à 37 °C.
N'installez pas de détecteur dans votre salle de bain ou votre garage : la vapeur et la fumée d'échappement peuvent provoquer de fausses alarmes.

De même, le "bruit électronique" de certaines lumières fluorescentes est capable de les activer.

Evitez aussi la proximité des chauffages, fenêtres, ventilateurs de plafond et climatiseurs. Si vous placez le détecteur dans une zone très ventilée, il risquerait de ne pas se déclencher.

À noter que contrairement aux idées reçues, il est interdit d'installer des détecteurs de fumée dans les parties communes des immeubles collectifs d'habitation. Pour en savoir davantage, consultez l'arrêté du 14 mars 2013 relatif aux conditions d'installation des détecteurs de fumée.

Quel détecteur de fumée choisir ?

Optez plutôt pour les détecteurs de fumée interconnectables (avec ou sans fil) : l'alarme de tous vos détecteurs se déclenchera en même temps. Cela facilitera la lutte contre l'incendie ou l'évacuation des lieux.

Vérifiez bien que les détecteurs que vous achetez portent la mention EN 14604 indiquant qu'ils sont bien aux normes.

Le marquage CE est aussi obligatoire. Vous pouvez enfin vous fier au label NF délivré par l'AFNOR.

Placez le détecteur dans un endroit facilement accessible pour faciliter l'entretien de l'appareil.


 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr