Installer un puits de lumière en kit

  • facile
  • assez facile
  • moyen
  • difficile
  • expert
Installer un puits de lumière en kit © www.atlantiquegouttalu.com
Installer un puits de lumière en kit © www.atlantiquegouttalu.com

Vous ne supportez plus ce couloir, cette salle à manger ou cette chambre trop sombre, optez pour un puits de lumière dans votre maison. Relativement simple à installer, il permet de diffuser de la lumière naturelle dans les pièces où la pose de fenêtre n'est pas envisageable.



étape 1

Puits de lumière : comment ça marche ?

Ce conduit de lumière naturelle permet d'économiser l'énergie puisque le soleil sert d'ampoule. La lumière, captée par une entrée vitrée installée sur le toit, est canalisée à l'intérieur des combles le long d'un conduit flexible ou rigide, en aluminium hautement réfléchissant. Elle est diffusée au travers d'un plafonnier à double vitrage acrylique.

étape 2

Evaluation de vos besoins

Il est utile de bien déterminer ce que vous voulez en fonction de vos possibilités. Une fois ceci fait, il faudra vous adresser à un revendeur et passer commande des différentes pièces.

Pour choisir le modèle de puits de lumière idéal, 3 critères sont donc à prendre en compte :

  • la nature des matériaux de couverture et la pente du toit ;
  • la distance entre le toit et le plafond de la pièce à éclairer (tube flexible pour les courtes distances, tube rigide avec une ou plusieurs rallonges pour les plus importantes) ;
  • la quantité de lumière naturelle souhaitée (3 fois plus importante avec un conduit rigide).


Fournis en kit complet prêt-à-poser, la majorité des puits de lumière commercialisés permet de s’adapter à toutes les toitures mais aussi à toutes les pentes de 15 à 60°, qu’elles soient en tuiles ou en ardoises. Vous pourrez même en installer sur des toits végétaux ou plats en béton. Le capteur de lumière peut être en verre plan ou en forme de dôme fabriqué en acrylique ou en polycarbonate. L'acrylique laisse passer plus de lumière que le polycarbonate et présente un meilleur vieillissement dans le temps.

étape 3

Mise en œuvre sur le toit

Vous n'aurez pas besoin de permis de construire pour installer un puits de lumière, une simple déclaration de travaux suffira. La mise en œuvre est relativement simple, cependant référez-vous à la notice de montage du puits que vous avez acheté. Soyez très vigilant en ce qui concerne l'étanchéité à l'eau du puits, généralement assurée par un solin inclus dans le kit.

  • Commencez par retirer du toit les tuiles ou ardoises qui seront remplacées par le châssis à venir. Pour installez le châssis du capteur vitré, adapté à la nature de votre toit, vous devrez couper au même niveau les voliges ou liteaux (minces lattes de bois, sur lesquelles reposent les tuiles ou les ardoises) et les chevrons (qui soutiennent les lattes) à la scie égoïne. Evitez de scier des éléments porteurs, sans cela vous devrez renforcer la charpente du toit.
  • Réalisez ensuite une trémie (ouverture) puis un chevêtre (armature sur laquelle reposera l'assise du châssis) dans la charpente en suivant la notice d'installation du fabricant.
  • Retaillez si nécessaire les tuiles pour permettre à la bavette en aluminium, incluse dans le châssis, d'épouser parfaitement le profil de la iture. Ne jamais recouper les tuiles placées en dessous du châssis.
  • Positionnez le châssis puis vissez-le sur les chevêtres.
  • Façonnez à la main la bavette en aluminium et martelez-la sur 1 cm sur toute sa longueur pour qu'elle adhère parfaitement à la couverture sans risque d'être soulevée par le vent.
  • Remettez les tuiles en place en recouvrant le châssis.

étape 4

Mise en œuvre à l'intérieur

Vous allez maintenant installer le plafonnier intérieur à l'emplacement prévu dans la pièce à éclairer.

  • Découpez un trou de la taille voulu à la scie circulaire.
  • Vissez la collerette de plafond sur laquelle vous viendrez fixer le diffuseur et une collerette couvre joint. Dans les combles, assemblez en les emboîtant, les différents éléments constituant le conduit rigide.
  • Joignez entre eux les différents raccords, avec la bande adhésive inclue dans le kit, pour assurer l'herméticité du conduit et ainsi prévenir l'intrusion d'éléments extérieurs. Ou alors, si tel est votre choix, installez le tube flexible. Dans tous les cas, clipsez la partie supérieure sur le châssis de toit et la partie inférieure sur la collerette de plafond.

Cet article a recueilli 1 avis. 0% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".