Installer une chaudière à bois à condensation

Article mis à jour le 
Comment installer une chaudière à condensation ?
Comment installer une chaudière à condensation ?
La chaudière à bois à condensation offre une performance plus élevée que la chaudière classique. Cela s’explique par la combustion parfaite des granulés de bois, libérant ainsi un maximum d’énergie thermique. La chaudière à bois à condensation automatique puise les combustibles dans le silo. En revanche, la semi-automatique nécessite le chargement des combustibles de temps en temps. L’installation doit respecter certaines conditions. Après avoir  raccordé la chaudière aux circuits de chauffage central de votre habitat, installez des conduits de fumée puis reliez la chaudière aux égouts.


Les circuits hydrauliques

Les performances de la chaudière seront optimales si elle est alimentée en eau froide. La configuration des circuits doit donc tenir compte de cette condition. Pour cela, il est nécessaire d’alimenter le condenseur avec les retours les plus froids. Il faut ainsi éviter de mélanger les conduits d’eau chaude et froide.

Les conduits de fumée

Afin d’optimiser son fonctionnement, la chaudière doit être reliée à des conduits de fumée adaptés. Elle est raccordée à deux conduits en général concentriques, appelés aussi ventouses. L’un des conduits fournit l’arrivée d’air nécessaire à la combustion tandis que l’autre permet l’évacuation des fumées. Il est interdit d’utiliser des tubes en aluminium pour le raccordement. Les tubes flexibles en PVC ou en acier inoxydable sont exigés pour l’installation.

Le raccordement au réseau d’évacuation des eaux usées

Il est nécessaire de relier la chaudière à condensation au réseau des égouts pour en évacuer les eaux usées. L’utilisation des conduits anticorrosifs est conseillée pour le raccordement. En effet, les condensats sont relativement acides et pourraient détériorer des tuyaux en métal. Pour régler ce problème, le PVC est une solution pour les tubages.