Intérêts intercalaires d'un prêt : de quoi s'agit-il ?

Intérêts intercalaires d'un prêt
Intérêts intercalaires d'un prêt
Les intérêts intercalaires représentent les frais à payer en cas de déblocages multiples au cours d’un même prêt.


Intérêts intercalaires en pratique

Les intérêts intercalaires s’appliquent par exemple dans le cas d’un emprunt, pour travaux par exemple, dont les fonds seraient débloqués en plusieurs fois, au fur et à mesure de l’avancement des travaux.

Ces intérêts intercalaires s’appliquent pour les prêts :
  • de financement de travaux de construction ;
  • de financement des travaux d’amélioration ou de rénovation d’un bien immobilier.
 
L’emprunteur doit payer des intérêts intercalaires entre le premier et le dernier déblocage de fonds. Ces indemnités intercalaires viennent s’ajouter au montant du remboursement puisque le crédit ne commence qu’une fois les fonds entièrement débloqués. Les intérêts intercalaires sont calculés au taux d’intérêt du prêt souscrit.
 
Exemple :
Vous voulez emprunter 350 000 € dont 300 000 € à utiliser tout de suite (achat d’un logement), et 50 000 € à utiliser six mois plus tard pour financer des travaux.
La banque va débloquer tout de suite les 300 000 € et débloquera les 50 000 € six mois plus tard. L’emprunt commencera donc effectivement dans six mois, mais l’emprunteur devra payer des intérêts intercalaires pendant ces six mois sur la première somme débloquée, jusqu’à ce que le crédit commence réellement.
Pendant six mois, l’emprunteur devra payer : 300 000 x taux d’intérêt x 6 mois.

Éviter les intérêts intercalaires

Pour éviter d’avoir à payer des intérêts intercalaires, vous pouvez :

  • négocier avec votre banque la suppression des intérêts intercalaires ;
  • emprunter par tranche : à chaque déblocage un nouveau crédit commence. L’inconvénient est que plusieurs mensualités se superposent, mais vous amortissez votre crédit dès le début.