> NOS SERVICES PRATIQUES
 
 

Quelles plantes cultiver dans un jardin à l'ombre

Par : Michel Bernard - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur l'aménagement du jardin
alchemilles

Alchémilles

La culture des jardins ombragés exige de connaître quelques trucs si vous voulez réussir vos plantations. En effet, les plantes pour l'ombre doivent relever un gros défi : le manque de lumière. Des conditions qui ne plaisent pas à tous les végétaux mais qui sont possibles pour beaucoup d’espèces et même qui plaisent à certaines.


Plantes d’ombre : comment les cultiver ?

Le premier conseil, le plus important : n’essayez pas de cultiver à l’ombre des plantes aimant le soleil : allez au plus simple et plantez exclusivement des plantes d'ombre, celles qui conviennent le mieux ! Pensez aussi à bien distinguer les zones complètement à l’ombre (sous les arbres à feuillage dense) et les zones partiellement ensoleillées. Beaucoup de plantes d’ombre ont besoin d’un peu de lumière au cours de la journée. Pour ne pas vous tromper, lisez bien l’étiquette des plantes que vous achèterez.

Le second conseil concerne les conditions de plantation, car si certaines plantes peuvent survivre à l'ombre sèche, peu ou pas de plantes peuvent vraiment s'épanouir dans ces conditions. La plupart de ces belles de l’ombre aiment l’humidité et ont même parfois besoin de beaucoup d’eau. La première étape consiste à vous assurer que vos plantes auront suffisamment d'eau, ce qui signifie que vous devrez pouvoir les arroser efficacement. Prévoyez un long tuyau d’arrosage.

Enfin, pensez au climat : les plantes forestières ou vivaces d’ombre sont pour la plupart des plantes rustiques de climat froid. Mais certaines sont plus fragiles que d’autres : veillez alors à bien les protéger par un paillis en hiver.

Aménager un jardin d’ombre

heuchere
Heuchères (Heuchera)

Trouvez un emplacement suffisamment grand pour former un massif ou une aire de plantation : au pied d’un mur, sous un arbre, en lisière d’une haie arbustive…

Retournez le sol et ajoutez-y du compost mûr.

Privilégiez les plantes ayant un système racinaire vigoureux.

Plantez des plantes tolérantes à l’ombre et aux sols secs et acides sous les conifères.

Variez les espèces pour réaliser des contrastes de couleur et apporter de la luminosité : alternez des végétaux à feuillage vert sombre et à feuillage panaché ou de couleur vert pâle ou jaune pâle.

Différentes espèces de vivaces d'ombre

alchemilla mollis hostas fougeres
Alchemilla mollis (premier plan), hostas et fougères (à l’arrière)

Les géraniums vivaces se développent à la mi-ombre ou au soleil plutôt qu’à l'ombre profonde et sont très utilisés comme plantes couvre-sol.
La reine du jardin d'ombre est bien sûr l'hosta, aux larges feuilles. Il en existe des milliers de variétés, de toutes les tailles, à feuillage vert ou panaché de jaune ou blanc.

Une plante qui ressemble à l’hosta, qui a aussi de grandes feuilles, mais diffère en ce qu'il a fleurit au printemps est le pulmonaire, à cultiver en sol riche et humide.

L’une des plus belles est l'hellébore ou rose de Noël, dont plusieurs variétés de fleurs et de couleurs différentes : faciles à cultiver, et tolérante aux sols pauvres.

Parmi les vivaces, la famille des heuchères, aux feuillages colorés, sont également très décoratives, disponibles dans les teintes surprenantes allant du rouge à l'or brillant et à presque noir : à combiner pour offrir un joli contraste.

Alchemilla mollis, excellente en couvre-sol, est une plante facile (sol pauvre, ombre).

Les fougères, parmi lesquelles les surprenantes fougères japonaises (Athryium) au feuillage coloré.

Parmi les autres plantes d’ombre, citons :

  • les discrets Actaea les opulents Epimedium, pour sol humide et riche à l’ombre profonde ;
  • les époustouflantes astilbes blanches ou rose vif et les Aruncus, très semblables aux précédentes, toutes deux idéales en lisière ;
  • le rare Tricyrtis, ou "lys crapaud", aux étonnantes fleurs mouchetées ;
  • l’énorme brunnera, aux belles fleurs de printemps bleu ciel ;
  • le charmant muguet de mai, l'une des plus faciles à la mi-ombre ;
dicentra
Dicentra
  • le ravissant cœur-de-marie (Dicentra) à fleurs roses en forme de gousses ;
  • la digitale, qui aime la fraîcheur et l’altitude ;
  • les lamiers, tolérants aux sols secs ;
  • les lunaires, aux jolies petites fleurs papillons mauves.

En pots ou en massifs, vous privilégierez les impatiens, bégonias, coléus et fuchsias rustiques.

Cultiver des plantes au pied des arbres n’est pas si simple. La moitié de la chaleur est absorbée par les arbres qui eux-mêmes fournissent de l'ombre. D’autre part, ces arbres ont des racines très gourmandes qui tendent à supplanter les plantes vivaces dans le jardin comme ils le font dans la nature. Assurez-vous de pouvoir arroser périodiquement vos plantations sous des arbres si vous voulez un réel succès.


Logement, famille, travail...

Un expert vous répond

Contacter un expert

x
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr