Notre sélection de lecteurs Blu-Ray

Platine Blu-Ray
Platine Blu-Ray
Plus fin et compact, plus ouvert, de moins en moins cher, le lecteur Blu-Ray est devenu au fil des années un appareil séduisant. De nombreux modèles sont désormais disponibles dans les rayons. Les lecteurs les plus récents offrent une multitude de nouvelles fonctionnalités.  On trouve notamment une connexion Wifi, un navigateur internet, des applications (Facebook, etc.), des services de VOD ou encore une connectique complète.Voici une sélection de quatre platines Blu-Ray, de la plus accessible à la plus coûteuse.NB : en haute définition, chacune des platines Blu-Ray testées présente une qualité d'image presque identique. Les différences notables concernent surtout la qualité d'image en SD (DVD, etc.) et les fonctionnalités proposées.


Sony BDP – S185

Equipement et ergonomie : compact et reprenant les lignes arrondies de la Playstation 3 Slim, le Sony BDP – S185 est doté d'une surface comparable à celle d'une feuille A4. Malheureusement, la finition n'est pas au rendez-vous.

Le dessus du lecteur dispose de touches dédiées à la lecture. Côté connectique, le port USB en façade ne gère pas les disques durs autoalimentés (c'est-à-dire "alimentés par le lecteur blu-ray"). Attention, ce lecteur est orienté vers un usage moderne et ne conviendra pas aux téléviseurs anciens.

Le contenu en ligne proposé par la platine est convaincant, sa prise en main facile. Le service de VOD de Sony dispose d'une base de données conséquente. Particularité : il est possible de visionner le film sélectionné par le biais du service en HD. Côté vidéo, on retrouve des services de catch up TV comme M6 Replay, des applications comme Youtube, Dailymotion, Eurosport ou encore l'Ina (Institut National de l'Audiovisuel).

Côté réactivité, comptez 20 secondes pour voir apparaître les premières images d'un film Blu-Ray. Quant au lecteur multimédia intégré, il accepte la plupart des formats. Des mises à jour sont régulièrement mises à disposition.

Qualité d'image : aucune altération n'est à signaler pour le rendu de l'image du Sony BDP – S185. En haute définition, le résultat est superbe. La colorimétrie et la définition sont par ailleurs très convaincantes.  Pour la lecture de DVD, dont l'image doit être étirée au format HD, le bilan est satisfaisant.

Consommation : la consommation du Sony BDP – S185 est ce qu'il se fait de mieux sur le marché. Elle ne dépasse pas les 6W, et ce même en activité.

Points forts : reprend le design de la PS3, volume, consommation exemplaire, ergonomie des menus, compatibilité du lecteur multimédia, image parfaite, prix.

Points faibles : finition moyenne, port USB non autoalimenté, absence de Wifi.

Prix : entre 75 et 80 euros.

LG BD550

LG BD550 ®
LG BD550 ®

Equipement et ergonomie : fine et compacte, l'ossature du LG BD550 s'accorde parfaitement avec les lignes d'un home cinema.

Vous trouverez sur la droite de la façade un port USB pour y brancher un périphérique (1 Go minimum). Acceptant le format NTFS, ce dernier permet notamment via le lecteur multimédia de lire des fichiers audio et vidéo. La plupart des formats de fichiers sont acceptés.

En revanche, la connectique arrière fait le minimum : HDMI, YUV (ports rouge, bleu et vert), port ethernet, sortie audio et stéréo. Côté réactivité, la platine est plutôt rapide. En veille, il lui faudra 4 secondes pour éjecter le disque, et 23 secondes pour afficher les premières images d'un film Blu-Ray.

Côté compatibilité, le LG BD550 décode tous les codecs audio HD, comme le Dolby TrueHD, le Digital Plus et le DTS-HD MA. Toutefois, l'usage du port HDMI est obligatoire pour profiter de ces derniers. En cas contraire, il vous faudra vous satisfaire du Dolby Digital ou du DTS.

Qualité d'image : pour les films en haute définition (Blu-Ray), le rendu de l'image est impeccable. Ce qui n'est pas le cas de ceux en définition SD comme le DVD, où le réglage de la netteté est trop prononcé.

Consommation : de 0,3 Watts en veille à 11 Watts pendant la lecture d'un Blu-Ray, la consommation électrique du LG BD550 est l'une des plus économiques du marché.

Points forts : la colorimétrie, le lecteur multimédia intégré, la faible consommation électrique et le prix (moins de 100 euros).

Points faibles : télécommande trop basique, absence de 3D, rendu décevant du format DVD.

Prix : 90 à 100 euros.

Philips BDP7600

Philips BDP7600 ®
Philips BDP7600 ®

Equipement et ergonomie : à la fois classique et épuré, le design du Philips BDP7600 se démarque légèrement de la concurrence. Derrière lui se cache une connectique très bien fournie pour ce type d'appareil. On y trouve : 2 sorties numériques, une sortie 5.1 et stéréo, des sorties HDMI et un port Ethernet. Par ailleurs, un port de carte SD est disponible, malheureusement au dos de la platine. Attention, ce dernier ne sert qu'à la VOD.

Il vous faudra utiliser l'unique port USB en façade pour visionner vos films et photos. Compatible avec les claviers sans fil, le Philips BDP7600 permet d'utiliser le service Net TV depuis son canapé. Abordons un peu le programme Net TV intégré à la platine. Celui-ci dispose d'un navigateur internet et de fonctionnalités Facebook , Youtube, Dailymotion ou encore Video Futur (VOD).

La réactivité de la platine est plutôt correcte. ll lui faudra 4 secondes pour ouvrir le tiroir et 24 secondes pour lancer un film Blu-Ray.

Qualité d'image : côté 3D, la Philips BDP7600 est convaincante. Côté colorimétrie, la platine reproduit fidèlement les images reçues. La qualité en haute définition est bien entendu parfaite.

Côté DVD, le rendu est correct sans être irréprochable, mais reste agréable. A noter que pour un rendu optimal, seul le chipset graphique du lecteur de la Playstation 3 est suffisamment puissant pour gommer les effets d'escalier (crénelage).  

Consommation : atteignant au maximum 13W en lecture, la Philips BDP7600 fait partie des plus économes.

Points forts : compatibilité 3D, service Net TV, lecteur multimédia, image fidèle, faible consommation, connectique.

Points faibles : réactivité de Net TV plutôt lente, design un peu fade.

Prix : entre 150 et 200 euros.

Sony BDP – S780

Sony BDP – S780 ®
Sony BDP – S780 ®

Equipement et ergonomie : à la fois sobre et esthétique, le boitier noir laqué du Sony BDP – S780 fait son effet. On aurait pu craindre la nuisance sonore de son ventilateur, mais celui-ci reste inaudible.

Côté connectique, tout a été ingénieusement pensé. On trouve par exemple une prise USB en façade pour un accès facile et rapide. A l'arrière, une deuxième prise USB permet en plus de brancher un disque dur externe sans pour autant nuire à l'aspect extérieur du lecteur Blu-Ray.

Sont acceptés les disques durs formatés (auto-alimentés ou non) en FAT et en NTFS. On note par ailleurs l'intégration de la Wifi pour profiter plus facilement des différents contenus disponibles en ligne. En sus des fonctionnalités habituelles comme la VOD, on trouve un logiciel permettant d'accéder à différents médias ou encore d'effectuer une recherche sur internet.

Grâce à l'application Skype, il est possible de réaliser des visioconférences depuis son écran. Il vous faudra néanmoins connecter une webcam à votre lecteur. A noter que le navigateur internet intégré permet d'utiliser son smartphone comme télécommande pour surfer sur internet. L'application nécessaire est compatible sous iOS et Android.

Côté compatibilité, le lecteur reconnaît le Blu-Ray 3D et tous les formats vidéo et audio. Côté réactivité, il faut compter 25 secondes pour lancer le menu principal et ses applications. Et à cela s'ajoutent 25 secondes pour lancer un Blu-Ray. Il existe toutefois une option de lancement Blu-Ray rapide (3 secondes).

Qualité d'image : qu'elle provienne d'un Blu-Ray ou d'un DVD, l'image retranscrite est parfaite sur le Sony BDP – S780. Mais encore une fois, le lecteur de la PlayStation 3 offre de meilleurs résultats sur le rendu des DVD.

Soulignons l'intégration d'une fonction exclusive sur ce modèle : la conversion de la 2D vers la 3D. Attention, l'effet de profondeur n'est pas aussi impressionnant que celui d'une source tournée en vraie 3D.

NB. Attention, les Blu-Ray 3D ne sont compatibles qu'avec des téléviseurs 3D.

Consommation : restant dans la moyenne des lecteurs Blu-Ray, le Sony BDP – S780 consomme 12W.

Points forts : esthétique, connectique, fonctionnalités, contrôle par smartphone, image.

Point faible : la conversion 2D vers la 3D est moyenne.

Prix : de 210 à 299 euros.