Lettre de demande d'un échéancier pour le remboursement d'un trop perçu par la CAF

Par erreur, la CAF vous a versé trop d'allocations et vous réclame maintenant une somme non négligeable que vous ne pouvez payer en une seule fois ? Voici une lettre type de demande d'échéancier à la CAF qui peut vous être utile. 

Lettre de demande d'un échéancier pour le remboursement d'un trop perçu par la CAF
Lettre de demande d'un échéancier pour le remboursement d'un trop perçu par la CAF - cliquez pour agrandir

Téléchargez ce modèle de lettres :

Téléchargement d'un modèle de lettres


Je télécharge mon document en choisissant le format :

  • .rtf
  • .doc

Je prévisualise mon document :


Pour lancer le téléchargement de votre document,
Cliquez sur le bouton "Télécharger le document!"
en bas de cette page.

Téléchargez gratuitement ce modèle de lettre

Lettre gratuite ! *
(Lettre de demande d'un échéancier pour le remboursement d'un trop perçu par la CAF)

  • * Document disponible gratuitement en format.pdf
  • * Document disponible gratuitement en format.rtf
  • * Document disponible gratuitement en format.doc

Aperçu de Lettre de demande d'un échéancier pour le remboursement d'un trop perçu par la CAF

Prénom NOM
Adresse
Code postal – Ville
Numéro de téléphone
Adresse E-mail

Date, lieu,

Objet : demande d’échéancier pour le remboursement sur un trop perçu d'allocation   

             par la CAF

Madame, Monsieur,

Bénéficiaire [de l'allocation logement, précisez l'allocation] depuis le [date], vous me demandez désormais de vous rembourser la somme de [précisez le montant] correspondant à un trop-perçu versé par erreur.

Il est vrai que je ne suis pas toujours à jour dans la consultation de mes comptes bancaires et je ne m’étais pas rendu(e)-compte de ce trop-perçu. Or, le fait qu’à présent vous réclamiez cette somme me met dans une situation financière délicate puisque je n'avais pas prévu un tel paiement.

N'étant pas capable de vous restituer en une seule fois l'intégralité du montant qui s'avère, somme toute, assez important, tout en étant conscient(e) que vous êtes dans votre plein droit, je me permets de vous proposer une solution amiable.

En m’accordant, à titre exceptionnel, un échéancier sur [nombre de mois] par versements différés, vous me permettriez de faire face à ces imprévus.

L’échéancier que je vous propose est le suivant :

-x€ le [date]

-x€ le [date]

-x€ le [date]

- …

Dans l’attente d’une réponse de votre part qui, je l'espère, sera favorable, je vous prie d’agréer [Madame, Monsieur], mes plus sincères salutations.

[Signature]