Lettre de mise en demeure de paiement du loyer

Votre locataire n'a toujours pas réglé ses loyers malgré vos relances amiables ? Mettez le en demeure avant toute procédure judiciaire. Voici une lettre type qui vous facilitera cette démarche. 

Lettre de mise en demeure de paiement du loyer
Lettre de mise en demeure de paiement du loyer - cliquez pour agrandir

Téléchargez ce modèle de lettres :

Téléchargement d'un modèle de lettres


Je télécharge mon document en choisissant le format :

  • .rtf
  • .doc

Je prévisualise mon document :


Pour lancer le téléchargement de votre document,
Cliquez sur le bouton "Télécharger le document!"
en bas de cette page.

Téléchargez gratuitement ce modèle de lettre

Lettre gratuite ! *
(Lettre de mise en demeure de paiement du loyer)

  • * Document disponible gratuitement en format.pdf
  • * Document disponible gratuitement en format.rtf
  • * Document disponible gratuitement en format.doc

Aperçu de Lettre de mise en demeure de paiement du loyer

Prénom NOM
Adresse
Code postal – Ville
Numéro de téléphone
Adresse E-mail

Date, lieu,

Objet : mise en demeure de paiement du loyer

Madame, Monsieur,

Malgré mes multiples relances vous n’avez pas donné suite à mes demandes de règlement du loyer pour le logement que je vous loue [indiquez les références du logement, adresse, étage, porte…] depuis la signature du bail [référence du bail] et contre le règlement d’un loyer mensuel de [montant du loyer] payable au plus tard le [x du mois].

Comme je vous le rappelais dans mes courriers précédents votre compte laisse apparaître un solde débiteur de [indiquez le montant total des loyers restant à payer] et qu’à ce jour, vous êtes toujours redevable de cette somme.

[Rappelez ici le détail des sommes dues et des loyers en retard]

Je vous mets donc en demeure de régler les sommes dues sous [indiquez nombre de jours, généralement 8/15 jours] faute de quoi, je me verrai dans l’obligation de saisir la justice afin d’obtenir le paiement des loyers dus sachant que vous auriez à supporter les éventuels frais engendrés par cette procédure. En outre, je me verrai dans l’obligation de résilier de plein droit le bail comme m’y autorise la loi du 6 juillet 1989.

Si entre-temps, vous m’aviez fait parvenir votre paiement et que nos courriers s’étaient croisés, merci de ne pas tenir compte de cette mise en demeure.

Dans l’intervalle, je me tiens à votre disposition pour répondre à toute question [et pour chercher avec vous une solution à l’amiable].

Je vous prie de recevoir, [Madame, Monsieur], l'expression de mes salutations distinguées.  

[signature]