Limiter les emballages

Par : Emilie Darnaud - Dernière modification : 3 octobre 2011 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur les écogestes
limiter emballages

Limiter les emballages

Il suffit de quelques gestes quotidiens pour réduire votre consommation d'emballages et votre production de déchets de ce type. Cela commence dans les rayons des magasins et se poursuit à votre domicile avec le recyclage du plastique. Si les emballages sont de plus en plus légers, ils constituent toujours une part importante des déchets ménagers français : environ un tiers du poids et la moitié de leur volume.


Bien choisir ses produits

Moyennant quelques efforts, il est tout à fait possible de limiter votre consommation d'emballages. L'intérêt est double :

  • d'une part pour l'écologie, diminuant la pollution ;
  • d'autre part économique, car vous réduisez les coûts du tri des déchets... emballages compris.


Lorsque vous faites vos courses, munissez-vous :

  • d'une liste afin d'acheter uniquement ce dont vous avez besoin (une partie de nos courses, emballage compris, finissent malheureusement à la poubelle) ;
  • d'un sac réutilisable ou d'un caddie.


Dans les rayons des magasins, préférez :

  • les produits en vrac ou à la découpe, sans sachet, aux produits en barquette filmée ;
  • les conditionnements grand format aux petits formats ;
  • les dosages standards plutôt que les versions "individuelles" comme les yaourts, la lessive en tablette, les canettes, etc. ;
  • les produits durables aux produits jetables ou à usage unique (rasoirs, piles, lingettes, etc.).




Optez, dès que possible, pour :

  • les emballages ou conditionnements réutilisables ;
  • les produits rechargeables;
  • les produits concentrés ;
  • les produits consignés.


Proscrivez les produits et les emballages surdimensionnés, comme :

  • les emballages multi matières (briques de jus ou de lait, boîte cartonnée sous plastique, etc.) ;
  • les blisters (étui de protection, en plastique transparent rigide) utilisés comme emballages pour les cosmétiques et les piles ;
  • les contenants peu remplis ou dans des emballages surdimensionnés ;
  • les emballages superflus (dentifrice en boîte cartonnée, yaourts sous cartonnette, etc.) ;
  • les emballages "marketing", inutiles au produit, si ce n'est commercialement (pochette cadeau, offre exceptionnelle, etc.).

Emballages "écolos"

Lorsque vous le pouvez, et tout en respectant les consignes ci-dessus, privilégiez les emballages "écolos", c'est-à-dire :

  • emballage simple (carton, verre, etc.) ;
  • matériau recyclable ;
  • matériau biodégradable.

Attention : Le "Point vert", présent sur certains emballages, ne signifie pas que l'emballage est recyclé. Simplement que la société qui a conçu l'emballage participe au programme français de valorisation des emballages ménagers.

Limiter les emballages au quotidien

Voici enfin quelques gestes quotidiens qui permettent de limiter les emballages :

  • conservez vos produits entamés dans des récipients type "Tupperware" plutôt que sous film plastique ou aluminium ;
  • buvez l'eau du robinet plutôt qu'en bouteille (quitte à acheter un filtre à eau si celle-ci a mauvais goût) ;
  • emballez vos cadeaux dans des sacs réutilisables, ayant une autre finalité que la poubelle ;
  • réutilisez vos bouteilles plastiques (comme arrosoir, flacon pour adoucissant, etc.) ;
  • refusez les pochettes pour billets (de train, de théâtre, etc.) ainsi que les sacs plastique lorsque vous n'en avez pas besoin (si vous avez sur vous des sacs en tissus ou un caddie par exemple) ;
  • rapportez vos boîtes de médicaments non utilisés ou périmés à la pharmacie.
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr