Luminothérapie : quelle efficacité ?

Lampe de bureau de luminothérapie Lumie
Lampe de bureau de luminothérapie Lumie
Dès la fin des beaux jours, les organismes sont parfois affaiblis : coups de fatigue, baisse de moral… Il existe une solution : la luminothérapie. Il s'agit d'une exposition à des spectres et intensités de lumière plus ou moins proches de celle du soleil (mais largement inférieures). Elle agit sur l’horloge biologique à travers la sécrétion de sérotonine et la baisse de votre taux de mélatonine.


Raisons de la dépression saisonnière

Les individus souffrant de fatigue chronique et de dépression saisonnière souffrent d’un taux de mélatonine trop élevé durant la journée. Celle-ci est connue comme étant l’hormone du sommeil.

L’exposition de vos pupilles à une lumière artificielle chaque matin va permettre de bloquer la sécrétion de mélatonine par l’hypophyse. Votre métabolisme reprendra progressivement l’habitude d’un rythme de sommeil "normal" à mesure qu’il s’habituera à ce traitement répété. Votre horloge biologique agira donc de manière plus normée.

De plus, la lumière augmente le taux de sérotonine, un neurotransmetteur qui vous permettra de ressentir un effet antidépresseur, et d’avoir une meilleure régulation de votre appétit.

Il existe 2 méthodes de luminothérapie :

  • la première consiste à s’exposer de 30 minutes à deux heures à une lumière blanche vive ;
  • la seconde, appelée "aube", consiste en une intensification progressive de la lumière (bien moins puissante que dans la première méthode) lors du réveil. Cette dernière pratique est généralement préférée car elle a lieu durant le sommeil et la période de réveil. Elle est pourtant moins efficace à priori que la première méthode.

Quand utiliser la luminothérapie ?

La luminothérapie est une méthode reconnue depuis quelques années seulement. Elle est toujours utilisée dans les traitements des troubles du sommeil et de la dépression saisonnière, mais elle peut également fonctionner efficacement avec d’autres types de dépression.

Elle est généralement associée à d’autres types de traitement, comme la prise d’antidépresseurs, une activité physique régulière et la prise de certaines plantes médicinales comme le millepertuis.

Les conseils conjugués d’un thérapeute et d’un psychiatre sont d’une redoutable efficacité dans le traitement des affections du sommeil et de la dépression saisonnière, également appelée TAS (trouble affectif saisonnier).

Utilisation à la maison

Acheter une boîte lumineuse pour son propre usage, c’est possible. Celle-ci n’est pas remboursée par toutes les assurances, aussi renseignez-vous avant de procéder à l’achat. Il est également important de demander l’avis de votre médecin, ainsi que de vérifier si le modèle de boîte que vous allez acheter a bien été contrôlée par l’Association canadienne de normalisation (CSA).

L’intensité de la lumière délivrée par ces boîtes oscille généralement entre 2 500 et 10 000 lux (l’unité de mesure de l’intensité lumineuse).

Il est conseillé de s’asseoir devant cette source de lumière de 30 minutes à deux heures chaque matin, à une distance de 30 à 60 centimètres. Il faut se placer devant la boîte sans regarder directement la lumière en face. Vous risqueriez de vous brûler les yeux. Lisez ou travaillez sur un ordinateur pendant ce temps-là.

Ce traitement peut remplacer la prise d’antidépresseurs dans certains cas. Il faut attendre 2 à 4 semaines pour voir les symptômes de la dépression saisonnière diminuer.