Lymphographie : diagnostic et traitement de la fistule lymphatique

La lymphographie
La lymphographie
Aujourd'hui concurrencée par d'autres méthodes d'exploration comme l'IRM ou le scanner, la lymphographie est un examen qui permettait d'évaluer l'état des vaisseaux lymphatiques ainsi que des ganglions. Elle était principalement utilisée pour surveiller l'évolution de certaines pathologies, notamment le cancer.


Ganglions lymphatiques

Tout le corps est constitué d'un réseau de vaisseaux lymphatiques, qui est parallèle à celui des veines. Ce réseau a plusieurs fonctions dans l'organisme, dont celui de :

  • drainer les liquides de part et d'autre des différents tissus ;
  • faire circuler les hormones dans tout l'organisme ;
  • transporter les nutriments à travers le corps.

Mais sa fonction principale reste de défendre l'organisme contre les maladies. En effet, le système lymphatique est composé des vaisseaux lymphatiques et des ganglions. Les ganglions sont situés à l'aine, au cou ainsi qu'au niveau des aisselles. C'est dans ces derniers que se fait la production des globules blancs, en particulier les lymphocytes T. Les ganglions remplissent donc un rôle immunitaire essentiel, et lorsque vous souffrez d'une maladie, leur volume augmente, notamment en cas d'infection ou de cancer

Produit de contraste

La lymphographie se déroule généralement sur deux jours. Le premier jour, le médecin effectue une injection de produit bleu au niveau des orteils, produit qui va circuler sur le trajet lymphatique des jambes pour se retrouver dans tout le corps. Le deuxième jour, c'est un produit de contraste huileux et iodé qui va être injecté. Ce produit va progressivement opacifier les canaux lymphatiques ainsi que les ganglions, et une série de clichés va alors être réalisée par le radiologue. La seule indication de cette méthode reste, aujourd'hui, la fistule lymphatique, particulièrement lorsqu'elle se situe au niveau thoracique. 

Fistule lymphatique

Une fistule lymphatique est un canal qui relie anormalement deux viscères. Elle est généralement causée par :

  • une intervention chirurgicale ;
  • une inflammation ;
  • une infection (péritonite bactérienne) ;
  • une tumeur (lymphome) ;
  • un traumatisme abdominal (blessure par balle).

L'intérêt de la lymphographie, dans ce cas, réside dans l'identification de la fistule, et son traitement par l'effet sclérosant du produit de contraste injecté

La coloration de la peau et des urines en bleu est souvent constatée après une lymphographie. Ne vous inquiétez pas : ce produit va rapidement être éliminé par les urines dans les jours qui suivent cet examen.