Ces maladies que vous risquez de contracter si vous manquez de sommeil

Article mis à jour le 
Quand on dit que le sommeil, c'est la santé...
Quand on dit que le sommeil, c'est la santé...
L'organisme a besoin de se reposer au moins pendant huit heures. Il s'agit du temps moyen de sommeil quotidien nécessaire pour qu'il puisse se maintenir en forme. Voici les cinq maladies auxquelles vous vous exposez si vous ne dormez pas assez.


Le sommeil évite le rhume

Les risques d'attraper un rhume augmentent fortement si vous ne bénéficiez pas de nuits de repos suffisamment longues. Cette conclusion résulte d'une étude menée auprès de 164 personnes qui se sont volontairement exposées à différents virus du rhume. Il apparaît même que les personnes ayant dormi moins de cinq heures ont 4,5 fois plus de risques d'être enrhumées.

Prise de poids en vue

Selon le résultat de chercheurs canadiens, un mauvais sommeil fait inévitablement grossir. Si le manque de repos ne fait pas grossir en soi, le manque de sommeil pousse à manger plus que de raison pour compenser.

Sommeil et infertilité

Un lien existe entre la diminution des spermatozoïdes et les troubles du sommeil. Les hommes qui avouent avoir des problèmes pour dormir disposent en effet d'une concentration de spermatozoïdes 29% moins importante.

Une bonne nuit de repos élimine l'hypertension artérielle

Des chercheurs de l'hôpital Asklepieion Voula ont démontré que faire la sieste en milieu de journée réduit à long terme les risques de maladies s’attaquant au cœur et aux vaisseaux sanguins. Outre la baisse de la pression systolique, les hypertendus qui s’accordent une sieste disposent d'un rythme cardiaque abaissé de 11%.

Le sommeil pour lutter contre la dépression

Dormir peu et se coucher tard favorisent la dépression, voire les tentatives de suicide, chez les adolescents. Se coucher à une heure raisonnable permettrait ainsi de préserver un bon équilibre psychologique.

 

Sources : metronews, topsante

Cet article a recueilli 6 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".