Les manchots et les hommes

…prendre un manchot par la main
…prendre un manchot par la main
Appelés à tort "pingouins" par 90% des Français, les manchots sont des animaux sympathiques, notamment en raison de leur l'aspect dodu et de leur démarche maladroite


Les manchots dans notre histoire et notre culture

Histoire des manchots
Ces animaux de l'Antarctique ou d'autres régions isolées de l'hémisphère Sud sont bien évidemment restés totalement inconnus des Européens pendant très longtemps. C'est le grand pingouin, un oiseau maintenant disparu, ressemblant aux manchots mais appartenant à une autre famille, qui a le premier croisé la route des navigateurs européens, dans l'hémisphère Nord. Cette rencontre est à l'origine de la confusion entre manchots et pingouins, que nous détaillerons plus bas.

Mais par la suite, les manchots sont devenus des célébrités dans le monde entier, et ce pour plusieurs raisons : ils ne volent pas, ils nagent à merveille, ils vivent dans les milieux extrêmes, et ils sont bien sympathiques. Bref, ce sont des oiseaux à part qui ont vite passionné les naturalistes comme le grand public.

En France, comme dans tout l'hémisphère Nord, il n'y a pas de manchots et pourtant tout le monde les connaît.
Il faut dire que les manchots comptent parmi les animaux les plus médiatisés. Voici déjà une génération, ils étaient présentés par Cousteau et vedettisés dans des émissions pour enfants.

Manchot empereur
Manchot empereur

De nos jours nous croulons sous les représentations de l'animal. Entre le film d'animation "Happy Feet" et le film français "La marche de l'empereur", entre autres, il est impossible d'échapper à l'image du manchot qui avance avec son petit entre les pattes, dans le froid de l'Antarctique.
De plus, le manchot adulte, qui n'a pas de prédateur terrestre en Antarctique, approche l'homme sans peur, avec une tranquillité déconcertante. Cela renforce le lien entre l'homme et cet oiseau.

Oiseau symbole de la menace qui pèse sur les écosystèmes liés aux grands froids
C'est, avec l'ours blanc, ce dernier vivant de l'autre côté de la planète, au pôle Nord,
le symbole parfait de la survie dans des milieux glacés, immaculés et sauvages.

Cette sympathie pour l'animal est opportune. Elle sert ceux qui luttent contre le réchauffement climatique.
Il est vrai que le manchot empereur est particulièrement menacé car il élève ses petits sur la portion gelée de la mer, et la disparition de cet environnement particulier serait probablement dommageable à l'espèce.
De plus, les manchots se nourrissent essentiellement de krill. Or, il est impossible de prévoir le sort de ces crustacés planctoniques si les mers venaient à se réchauffer.

Dans l'ensemble, les modifications de l'environnement et la surpêche posent problème à ces animaux. On dénombre 18 espèces de manchots, bien que certains auteurs en reconnaissent une vingtaine. Sur ce nombre, au moins une dizaine est menacée à des degrés divers par les activités humaines.
Ce sympathique oiseau, est donc plus aimé que protégé. Mais il en est souvent ainsi, la lutte pour la protection des animaux et de l'environnement est souvent essentiellement virtuelle.

Étymologie

Le nom commun manchot est une référence à la petitesse des ailes qui ne sont plus du tout adaptées au vol mais permettent une nage très efficace. Il est normal d'avoir insisté sur une telle caractéristique pour former le nom commun, mais ce choix est à l'origine d'une confusion entre le manchot et le pingouin. Présentons le problème et ses origines.
En France, le pingouin torda est un oiseau de la famille des Alcidés, un animal trapu qui ressemble certes aux manchots, mais qui est capable de voler et vit dans l'hémisphère Nord, au contraire des manchots. Son cousin disparu, le grand pingouin, était presque aptère, et ressemblait encore plus aux manchots, d'où la confusion possible dans l'identification. Mais un problème de dénomination est bien vite venu s'ajouter à un problème d'identification.

En effet, presque partout dans le monde, et en particulier dans le monde anglo-saxon, les manchots sont dénommés par le terme "penguin", qui a la même origine que notre terme pingouin. Inversement, les pingouins sont dénommés bien différemment, par exemple "auk" chez les anglais.

Un manchot "empereur" vu par Grandville
Un manchot "empereur" vu par Grandville

Alors qui a raison ? Qui était dénommé pingouin en premier, les manchots ou les pingouins ? Il y a deux origines possibles pour le terme pingouin. La première est le latin pinguis, qui veut dire graisse. Les manchots et les pingouins étant tous gras, difficile de savoir qui a été nommé le premier ainsi, si cette origine est exacte.
En revanche, on propose que le terme "pen gwyn", utilisé par les marins gallois pour designer le grand pingouin, soit à l'origine du mot. Il faut noter que pen gwin signifie littéralement en breton la tête blanche (Pen = la tête, gwyn = blanche) mais il convient d'ajouter que ni les pingouins ni les manchots n'ont la tête blanche...
Ce serait alors à la suite d'une mauvaise identification que nos amis Anglais auraient dénommé les manchots "penguins".

Les synonymes
Pas de synonymes valides, mais on prendra soin de différencier les nombreuses espèces de manchots en précisant le terme associé au nom manchot, par exemple manchot empereur, manchot royal, manchot du Cap, manchot des Galápagos, etc.

Les homonymes
Un manchot est, c'est le Larousse qui le dit, un estropié privé d'un bras ou d'une main.
Les manchots furent longtemps les habitants du département de la Manche. Sans jamais pour cela se sentir handicapés ils sont quand même devenus manchois.
Manchot est en Basse-Normandie est un autre nom du coquillage appelé couramment couteau.

Où rencontrer des manchots ?

…ça ressemblerai à la marche de l'empereur
…ça ressemblerai à la marche de l'empereur

Ce sont des animaux de l'hémisphère Sud. Il n'y aucun manchot dans le milieu naturel dans l'hémisphère Nord. On les trouve surtout dans les environnements froids, par exemple sur le continent Antarctique. Mais ils exploitent aussi la partie australe des l'Amérique du Sud et de l'Afrique du Sud. On trouve également plusieurs espèces sur les côtes Sud de l'Australie et en Nouvelle-Zélande. Une espèce se trouve plus près de l'équateur, le manchot des Galápagos.

Article réalisé par Arnaud Filleul et Jean-Pierre Fleury.