Les marsouins, ne pas confondre avec les dauphins

Marsouin commun
Marsouin commun
Les marsouins sont de jolis petits cétacés, moins spectaculaires et plus craintifs que leurs cousins les dauphins.


Comment reconnaître les marsouins ?

Ne pas confondre avec les dauphins
Les marsouins sont très souvent confondus avec des petits dauphins.
Ils ressemblent effectivement à leurs cousins de la famille des delphinidés, mais un simple regard sur la tête permet d'éviter toute confusion. Alors que les dauphins ont un museau proéminant, les marsouins en ont un inclus dans la continuité d'une tête, petite et arrondie pour un cétacé.
Autre caractéristique des marsouins, la forme des dents. Elles sont arquées et aplaties, bien différentes des dents coniques des autres cétacés odontocètes.

Description
Les marsouins sont de petits cétacés, bien loin des géants de la famille comme le cachalot ou la baleine bleue. Le plus petit marsouin, Phocoena sinus, ne mesure que 1,50 mètre, alors que le plus grand, Phocoenoides dalli, ne dépasse guère 2,50 mètres.
La robe des marsouins est généralement grisâtre, cela rend la confusion avec les dauphins aisée lorsque l'intégralité de l'animal n'est pas visible.
On notera cependant le patron de coloration caractéristique du marsouin de Dall, avec une grande tache blanche sur les flancs, ou encore celui du marsouin à lunettes, une espèce rare qui a effectivement des anneaux sombres autour des yeux.

Taille et poids
L'espèce la plus lourde, Phocoenoides dalli, peut atteindre 200 kilos.
La taille maximale est de 2,50 mètres.

Longévité
Une vingtaine d'années, ce qui n'est pas beaucoup pour un cétacé.

Les marsouins et leurs cousins

Au sein des cétacés, on distingue deux groupes : les cétacés à dents ou odontocètes et les baleines à fanons ou mysticètes.
Dans le premier groupe se trouvent les dauphins, les marsouins, les orques, le narval, le bélouga, les cachalots et bien d'autres. Dans le deuxième, on trouve 11 espèces, toutes de grande taille, caractérisées par l'absence de dents mais la présence d'une bouche démesurée bordée de fanons, de grandes formations kératineuses qui leur permettent de filtrer l'eau et retenir les petits animaux qu'elles consomment.

Les marsouins sont des odontocètes, de la famille des phocoenidés. Leurs cousins les plus immédiats sont les autres odontocètes, les cétacés à dents.
La famille des Phocoenidés regroupe quelques espèces fossiles ainsi que les espèces actuelles suivantes :

Genre Australophocaena
Le marsouin à lunettes, Australophocaena dioptrica.

Genre Neophocaena
Le marsouin aptère, Neophocaena phocaeniodes.

Genre Phocoena
Le marsouin de Californie, Phocoena sinus.
Sa répartition est la moins étendues parmi les cétacés, elle se cantonne à une petite partie du Pacifique dans les eaux de la partie nord du golfe de Californie (Mexique).

Le marsouin à lunettes, austrolophocaena dioptrica.
Il vit en solitaire ou en petits groupes dans les eaux du sud de l'hémisphère sud.

Le marsouin de Burmeister, Phocoena spinipinnis.
Sa dorsale est très en arrière. Il est visible dans les eaux pacifiques et atlantiques, des deux côtés de la partie sud de l'Amérique du Sud.

Marsouin commun
Marsouin commun

Genre Phocoenoides
Le marsouin de Dall, Phocoenoides dalli , est le plus rapide et le moins timide de tous les marsouins.

Le marsouin aptère, Neophocaena phocaenides, est une espèce des eaux douces asiatiques qui est probablement éteinte.

Le marsouin commun, Phocoena phocoena, est l'espèce la plus courante. C'est le marsouin de notre littoral. On peut le rencontrer dans les eaux froides de l'hémisphère nord. Sa population a cependant fortement régressé.

Ethologie des marsouins

Un calmar : une des proies préférée des marsouins
Un calmar : une des proies préférée des marsouins

Alimentation
Le régime alimentaire est classique pour un cétacé de pleine eau : poissons, calmars et à l'occasion des crustacés. Les marsouins n'ont guère besoin de descendre loin pour trouver leurs proies, il s'agit de poissons et de céphalopodes de taille normale, et non des calamars géants que le cachalot va chercher dans les abysses. Du coup, il est rare que cet animal descende à plus de 200 mètres de profondeur.

Activité
On les rencontre en petits groupes, rarement plus de 10 individus. Bien qu'ils rappellent les dauphins, on peut remarquer quelques différences comportementales évidentes. Ils sont plus craintifs, et moins aptes à sauter hors de l'eau que leurs cousins. D'une façon générale, le marsouin communique moins corporellement que le dauphin. Ce sont de très bons nageurs, avec une vitesse maximale de 60 km/h, parmi les cétacés les plus rapides.

Reproduction
La reproduction des marsouins est peu étudiée, mais ces animaux semblent avoir un rythme reproducteur un peu plus élevé que les autres cétacés. Ils se reproduisent tous les ans, les femelles sont rapidement fertiles après la naissance des petits, la gestation dure 11 mois.

Carte d’identité des marsouins

Classe : Mammifères
Ordre : Cétacés
Famille : phocoenidés
Nom : Genres Australophocaena, Neophocaena, Phocoena
Genre-type : Phocoenoides


Article réalisé par Arnaud Filleul et Jean-Pierre Fleury.